1. Tourments


    datte: 09/11/2017, Catégories: ff, hh, fplusag, jeunes, Auteur: CannelleS, Source: Revebebe

    Résumé de l’épisode précédent : partie en week-end à la côte avec Dany, j’y rencontre Naïa. Cette rencontre sème plus de trouble encore dans mon esprit. Perdue, je m’abandonne dans les bras de Sandrine. Dany est allongé sur le sable, près de moi, nu. Une personne se tient assise à son côté, en contre-jour. Je ne peux distinguer qu’une silhouette. Elle avance une main, caresse le torse de Dany descend vers son bas-ventre. Je mets ma main en visière, mais rien n’y fait, le soleil me pique les yeux, m’empêche de voir le visage de cette personne. La main s’est posée sur le sexe mou. Elle y joue, le frotte, le pèse, l’enserre Dany croise les mains sous sa nuque, écarte un peu les jambes pour faciliter la caresse. Doucement le sexe se gonfle la main le dresse, le couche, le roule sur le ventre Dany soupire À présent, le sexe est dur la main le pointe vers le ciel, monte et descend et la silhouette se penche Enfin elle sort du contre-jour, ses contours se précisent elle entre dans l’ombre et je l’aperçois Jérémy ! Sa bouche s’ouvre et le sexe se glisse entre ses lèvres. Il ne faut plus que je regarde, j’ai honte, je veux me lever mais une autre main se pose sur mon épaule, me maintient au sol. Tony. Il approche sa bouche de mon oreille. — Il ne faut pas avoir honte Sa voix est douce, chaleureuse, apaisante. — L’amour est beau, Steph, quel qu’il soit femmes, hommes quelle importance ? C’est de l’amour et c’est beau Il me parle comme un père, rassurant — Il ne faut pas avoir honte, ... l’amour est beau ! Tu m’entends, Steph ? Il me secoue l’épaule. — Tu m’entends, Steph ? Quand j’ai ouvert un œil, difficilement, j’ai vu Tony agenouillé près de moi, au pied du divan, la main sur mon épaule. Il me parlait à voix basse. — Tu m’entends, Steph ? L’atterrissage m’a pris quelques instants. Tony n’était plus nu, c’était déjà ça. Je ne pouvais pas en dire autant de moi. Ni de Sandrine, allongée, une jambe repliée sur les miennes et la tête posée sur mes seins, ses cheveux me chatouillant le menton. J’ai bredouillé un vague « oumpf » ou quelque chose du genre. — Steph, on s’en va, Jérémy et moi. Il est près de deux heures, je vais le raccompagner. J’ai juste hoché la tête. Tony m’a regardée de la tête aux pieds. Et il est devenu tout sérieux. — Steph je ne t’avais jamais vue nue tu es de toute beauté ! Les compliments sont toujours plaisants. Enfin souvent. Venant de Tony c’était sympa, mais ça m’a un peu gênée, sans que je sache pourquoi. Tony a dû le remarquer. — T’inquiète pas, je suis homo, pas attiré ! Ce n’en est que plus objectif. À ce moment, Jérémy est sorti de la chambre et s’est approché. À son tour, il nous a bien détaillées Sandrine et moi. Mais dans ses yeux, je voyais largement plus qu’un pur intérêt esthétique ! Tony l’a agrippé par le bras. — Allez, on file. La chambre est libre, vous y serez mieux si tu parviens à la réveiller ! Arrivé près de la porte, Jérémy avait toujours le regard tourné vers moi. Je suis restée allongée un long moment, tentant de ...
«1234...7»