1. Lettres d'une femme mariée - 1


    datte: 09/11/2017, Catégories: fh, extracon, Collègues / Travail, caférestau, Collègues / Travail, fsoumise, hdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme, BDSM / Fétichisme, BDSM / Fétichisme, pied, intermast, nopéné, journal, lettres, Auteur: Lauriolan, Source: Revebebe

    Lettre à la clé Mon chéri, La clé que tu trouveras dans cette enveloppe est celle du vieux secrétaire du grenier. En l’ouvrant tu découvriras dans la partie droite plusieurs liasses de lettres qui te sont adressées. Je sais qu’en les lisant, je vais te faire de la peine J’ai la certitude, pourtant aujourd’hui encore, que je ne pouvais agir autrement ! À côté de notre vie quotidienne faite d’un amour si tendre où tu as su m’apporter tant de satisfactions, je me suis mise à vivre une vie parallèle. Cette autre vie, c’est aussi la mienne. Cette Lauranne que tu n’as pu connaître et qui est pourtant bien ta femme, je ne sais si tu auras le courage de la découvrir. À la fois je le désire et je le redoute. Je veux en tous cas que tu saches que je n’ai jamais douté de mon amour pour toi. Cet amour s’est seulement transformé. Si tu pouvais seulement, malgré tout ce qu’ils te révèlent, découvrir cette succession de récits comme un témoignage réel, bien que singulier, de mon amour pour toi. La relation que j’ai avec celui qui n’était à tes yeux que mon patron est venue s’immiscer dans l’espace qui existait entre nous. C’est un monde où la passion est aussi importante que la tendresse. J’espère que tu comprendras que la situation que j’ai voulu te décrire n’a pas été simple à vivre pour moi, dans un moment où tu étais finalement toi-même plutôt insouciant. Je ne pouvais évidemment me confier à toi directement, mais tu as bénéficié, sans le savoir, des débordements de désir et de ... tendresse que cette relation nouvelle a révélés en moi. Ma fidélité, d’une certaine manière, je l’ai mise toute entière dans celle à te rapporter les faits tels que je les ai vécus dans les moindres détails. Pourtant, je dois reconnaître que la description qui t’est faite est tout sauf celle d’une épouse fidèle ! Mon nouvel employeur a exigé dès le début que je rédige cette correspondance régulière comme un gage indéfectible de l’attachement que j’avais pour lui. Il m’a avoué bien plus tard que cela l’excitait beaucoup d’imaginer qu’un jour, je pourrais être prête à tout te révéler en assumant pleinement mes actes dès que ce serait possible, c’est à dire dès que j’aurais quitté définitivement le foyer conjugal Il était convenu dès le début, que je garde cet espace de liberté de ne pas lui faire lire certaines de mes lettres, si je le désirais. Il voulait ainsi que j’exprime mes sentiments avec la plus grande sincérité. Mais il lui arrivait cependant régulièrement de me demander de lui en dévoiler une de mon choix qu’il souhaitait que je lui lise à voix haute, ce qui le rendait fou d’excitation. Ainsi, souvent, après la lecture de celle-ci, il me faisait l’amour. Cela peut te paraître incroyable, mais j’avais l’impression dans ces moments-là d’être un peu avec toi, de ne pas réellement te tromper, puisque j’allais un jour tout te révéler, même si cela devait l’être bien des jours plus tard. Paradoxalement, te décrire avec la plus grande franchise ma relation passionnelle avec celui ...
«1234...15»