1. La Formation, 2ème Chapitre


    datte: 09/11/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: DMN, Source: Hds

    Le lendemain de l’arrivée d’Akira et Léa, je me levai aux aurores, mieux valait être d’attaque vu le programme qui nous attendait pour la journée. Léa allait recevoir une fessée pour ne pas m’avoir informé du but réel de sa venue et Akira allait découvrir les sensations d’une fessée administrée par un « pro ». Néanmoins, cellede Léa allait plus être pour la forme que pour les sensations, premièrement, pour les progrès significatifs qu’elle avait fait en un an dans l’art de fesser sa sœur jumelle, deuxièmement, pour la délicate attention qu’elle avait eu en me ramenant les photos et vidéos des diverses fessées qui avaient eu lieu entre mon dernier passage chez elle et aujourd’hui . Après quelques minutes dans la cuisine, je vis Akira entrer doucement suivie de Léa. Une heure plus tard, ces demoiselles fûrent rassasiées et rafraichies, prêtes au combat. Une fois dans le salon, je demanda à Akira de s’assoir à ma droite, pendant que Léa allait au coin. La jeune japonaise, qui avait déjà subie cette humiliation, eût sur le visage une petite moue satisfaite : chacune son tour. Tout en gardant un œil sur Léa qui faisait le piquet, j’expliquais à Akira les quelques règles de base pour que la punition se déroule dans les meilleures conditions possibles, puis au bout de 20 minutes à laisser mijoter Léa, je la fis quitter son piquet et la bascula en travers de mes genoux (position Over The Knees ou OTK) et la déculotta immédiatement. S’ensuivit une correction classique, à la main, ... pendant laquelle, ma jeune apprentie pût regarder l’adorable petit derrière qui se tortillait sous son nez rougir au fil des claques. Au bout d’un certain temps, les fesses rouges, Léa retourna au coin, culotte en main et jupe relevée. Je profita de ce laps de temps pour questionner Akira sur ce qu’elle avait pu observer et constater. Une fois Léa «libérée », elles échangèrent leurs places, Akira alla au coin et Léa vint s’assoir à côté de moi, je lui indiqua qu’elle allait apprendre à utiliser les instruments quand Akira serait prête à les utiliser. Mais pour l’heure, Akira se dirigea vers moi, j’entrepris de commencer par lui montrer les diverses positions. Je commença par la « diaper position » et à quatre pattes alors qu’elle était encore en pantalon, inutile de dévoiler son intimité prématurément, après quelques claques à rythmes variés, Léa déboutonna son pantalon et le lui baissa jusqu’aux genoux, je vis alors pour la première fois le joli fessier de la jeune asiatique, traversé en son centre par un joli string bleu ciel, elle s’allongea alors sur le canapé et reçue encore une fois plusieurs tapes à des vitesses et forces variées. Vint l’inévitable moment du déculottage, je la fis se relever et délicatement, j’ôta la dernière barrière qui protégeait son intimité, je m’assis et la mis sur mes genoux avant de recommencer à lui chauffer les fesses. Du coin de l’œil, je voyais Léa sourire, elle assistait enfin au spectacle qui lui avait donné l’idée (et l’envie) de venir : Sa ...
«12»