1. Succube (2)


    datte: 09/11/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: yug0lit0, Source: Xstory

    2 – Double vie. La Succube était née. Entre le chauffeur de taxi qui avait raconté à ses collègues sa rencontre avec elle, sa cliente qui avait déposé plainte chez les flics et tous les témoignages, tous assez vagues et imprécis, les médias s’étaient emparés de l’affaire et la rumeur sur l’existence d’une justicière s’était rependue comme une traînée de poudre. De cette mystérieuse personne, la seule description était celle d’une femme en combinaison de cuir avec des talons compensés, plutôt vague. Même si elle pouvait le faire, elle ne sortait pas tous les soirs. Parfois elle avait besoin de se détendre et de se vider la tête devant la télé en se matant, par exemple, les rediffusions tardives de l’émission « les angelots de la télé poubelle ». Du coup ces soirs là, elle n’écumait pas les bars en quête d’énergie à glaner. Quand Gaëlle prévoyait de partir en patrouille, elle se choisissait un bar et essayait de se faire un mec. Etant donné qu’elle avait listé la plupart des bistrots et autres établissement où elle pouvait s’approvisionner, elle en changeait le plus souvent possible. Ce qu’elle préférait c’était des hommes entre 40 et 50 ans, un peu bourrus qui avaient le physique classique du père de famille. Le plus souvent, quand elle en chopait un c’était un homme dont le couple bâtait de l’aile ou qui venait de se retrouver seul suite à une séparation douloureuse. En gros, le genre de type sympa en quête de tendresse et qui était tout content de retrouver un peu de ... bonheur entre les cuisses d’une jolie femme. Lors de ces patrouilles, il n’y avait pas forcement d’action. Afin d’optimiser ses ressources et bénéficier d’un apport d’énergie supplémentaire, même minime, elle avait choisie de patrouiller dans les quartiers chauds de la ville (Bar à hôtesses, secteurs où les prostituées attendaient leur clients, cinéma pour adulte, sexshop, .). C’est dans ce quartier qu’elle a fait la connaissance de Maria. Cette jeune prostituée de 22 ans, n’ayant pas dépassé le collège scolairement, s’était retrouvé à faire le trottoir par dépit. Fâchée avec sa famille, et sans ressources ni qualification particulière, elle n’avait vu que ça pour ne pas finir sous un pont. Comme d’habitude elle arpentait son bout de trottoir. Elle venait de terminer une passe avec un VRP dans sa voiture et elle attendait le suivant. Du haut de son toit, La succube entendait ce qu’il se passait dans le quartier. Elle avait un visuel sur ces pauvres filles qui, malheureusement pour elles, avaient plus de chance de faire une mauvaise rencontre. De loin, elle voyait une camionnette s’approcher. De là où elle était, elle percevait les voix de quatre personnes mais curieusement le chauffeur, en s’arrêtant à la hauteur de Maria, ne voulait qu’une passe pour lui. Il l’invita à monter et c’est au moment de démarrer que la fille s’est retrouvée piégée, constatant que le conducteur n’était pas seul. Ayant tout entendu, La Succube les a suivi jusqu’à un parking isolé non loin de là. Le client ...
«1234...»