1. Succube (2)


    datte: 09/11/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: yug0lit0, Source: Xstory

    non plus. Ecoute le marché est simple, soit tu me laisses te tailler une pipe, soit je te mets avec les autres et j’appelle les flics. Tu seras coffré avec le groupe et ce sera pire pour ta famille du coup. - .. Bon bah je n’ai pas le choix. Dit-il en déboutonnant son pantalon. - Ne fait pas la gueule comme ça. Ce ne sera pas si désagréable. Ainsi la succube s’est mis à l’œuvre. Au départ réticent, le vigile a quand même passé un bon moment. Puis après avoir reçu la sauce dans la bouche, Son bras avait guérie grâce à se qu’elle avait pu pomper du vigile, au grand étonnement de celui-ci, plus aucune trace. Elle prit des cordes et attacha le vigile. Elle lui donna également quelques coups pour que ça ai l’air plus vrai (ou alors pour le punir qui sait) et appela la police, se faisant passer pour une passante constatant qu’un cambriolage était en cours et que les malfaiteurs avait neutralisé le vigile. Ensuite c’était à lui de dire que Succube était arrivée, qu’elle les avait tous neutralisé mais qu’elle avait du partir, sans le détacher, en entendant les voitures de police arriver. Une soirée riche en rebondissement pour notre héroïne. Avec suffisamment de carburant, elle peut affronter des armes à feu. C’est bon à savoir mais elle n’était pas pressée de le remettre en pratique. Bon, par contre, sa déconvenue au bar, même si ça lui avait sauvé la mise, ça allait la griller si elle se fait choper trop souvent. Fallait envisager de trouver autre chose pour s’approvisionner. Il ne ...
    fallait pas l’oublier mais Gaëlle a aussi un autre boulot durant la journée, celui qui lui remplit son frigo. Après avoir été assistante, elle est devenue comptable titulaire. Elle gagne bien sa vie et tout se passe bien avec son patron et ses collègues. Comme tout le monde, elle bénéficie de RTT et de jours de congés. D’ailleurs, là c’est ses vacances : quinze jours au soleil. N’ayant pas de voiture, en revenant toute bronzée, elle fit appel à un taxi. Il arriva et Oh merde ! Regardez qui est là ? Le chauffeur de taxi qu’elle avait rossé dans une ruelle. Visiblement il a fait réparer sa bagnole. Bon du calme. Ça ne sert à rien de paniquer. Après tout elle était habillée en Succube à l'époque. Il ne pouvait pas la reconnaître. Finalement le fait de le recroiser incognito était une bonne chose. « Et si je le testais ? » se demandait elle. Ça permettra de savoir s’il a retenu la leçon. Du coup, elle lui a fait son numéro du « Oh non je ne trouve plus mon porte feuille ». Quand le chauffeur l’a su il s’est garé sur le coté. - Comment ça vous n’avez pas de quoi payer ? - Bah je ne sais pas. Je ne trouve pas mon argent. je suis désolé. - Moi chui désolé pour vous. Je vais devoir vous demander de descendre. - On ne peut pas s’arranger ? je vous paierai plus tard. - On me l’a déjà faite celle là. Je suis navré mais moi, c’est mon gagne pain. Je ne fais pas ça gratos. Visiblement il s’était assagi. Peut-être l’avait il reconnu ? Non, il aurait réagi autrement. Il avait l’air sérieux ...
«1...3456»