1. L'Odyssée de la Belle Hélène (épisode 27) -


    datte: 09/11/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: MAITREDOMINO, Source: Hds

    entendre sans fracas par moment. La Femme avait pourtant cette sensation de ne pas être seule quand Elle perçut un petit souffle chaud sur son sexe comme si une personne lui soufflait dessus. Cela se renouvela plusieurs fois et ses lèvres intimes appréciaient cet air chaud et agréable car elles étaient si gonflées d’excitation, que ce petit souffle ne pouvait qu’émoustiller encore mieux son sexe en demande d’être possédé, rempli, baisé Quand Hélène sentit en même temps qu’on lui pelotait maintenant les seins, oui des mains invisibles venues de nulle part étaient en train de lui malaxer sa poitrine Toujours sans aucune présence visible, Elle voyait en revanche ses tétons bouger, se rétracter, et sentit pleinement qu’on lui pressait, pinçait ceux-ci par des doigts qu’elle ne pouvait pas voir. Puis ce fut des multiples caresses sur tout son corps en chaleur Aucune zone de celui-ci ne fut épargnée par des mains baladeuses et invisibles qui s’attardèrent sur son fessiers, la courbe de ses reins, son entre jambes, son ventre, etc Des doucereuses caresses passèrent sur son visage, sa chevelure, ses épaules, sa poitrine pour redescendre vers son intimité Hélène, qui attachée ne pouvait que se laisser faire, et Elle comprit très vite qu’on ne lui voulait aucun de mal alors, elle se détendit et se laissa emmener dans les délices de ces longs préliminaires si excitants Peu lui importait à qui appartenaient ces mains invisibles, tant qu’elles lui procuraient autant de plaisirs, de ... sensations si jouissives Tout son corps répondait à ces sublimes caresses, Hélène en avait des frissons de bien-être, et c’est par des gémissements de plaisirs qu’Elle se tortillait pour mien savourer chaque passage de mains lesquels, elle ignorait la provenance. Subitement, elle sentit qu’on lui forçait la bouche car une masse dure de chair venait buter contre ses lèvres et poussait avec insistance pour pénétrer sa cavité buccale, lui obligeant ainsi à ouvrir en grand ses mâchoires. Elle reconnût une verge dure et épaisse prendre possession de sa bouche et sur le coup, faillit s’étouffer car cette queue invisible s’introduit profondément pour la pénétrer profondément et tout cela, elle le sentit par la simple sensation du toucher de ses lèvres, de sa langue et de son palais, malgré ses grands yeux ouverts alors qu’elle ne voyait aucun corps, ni membre viril devant son visage Elle sentit le membre dur aller et venir en elle avec une cadence lente mais assurée. Durant cette prise de possession buccale, elle se mit à mouiller encore d’avantage surtout quand la sensation forte d’être léchée sur ses lèvres intimes se fit sentir. En effet une langue souple, habile et bien entendu invisible était en train de lui prodiguer un savoureux léchage de chatte ! Surtout quand la langue commença à pénétrer son orifice vaginal. Mais cette sublime langue à la fois râpeuse et souple semblait à Hélène être d’une longueur anormalement étendue. En effet cet appendice buccal si excitant donnait à La ...