1. L'Odyssée de la Belle Hélène (épisode 27) -


    datte: 09/11/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Auteur: MAITREDOMINO, Source: Hds

    Belle la sensation de se déployer sur toute sa longueur en son con. Comme si cette langue aux dimensions extraordinaires avait été enroulée sur elle-même et se dépliait entièrement à l’instar d’une langue d’un caméléon attrapant un insecte et tout en s’étalant profondément dans sa chatte pour aller lécher toutes les parois intimes et profondes de sa cavité trempée ! Cet exquis léchage minutieux, expert, savamment précis sur chaque zone sensible de son sexe n’était que délice. Oui, ce léchage assez particulier dura de très, très longues minutes et ne tarda pas à procurer à Hélène un orgasme foudroyant qui lui traversa telle une décharge électrique tout le corps quand Hélène prise, possédée, pénétrée longuement, par cette entité invisible, de la bouche et de la chatte. Elle laissa éclater en Elle une prodigieuse jouissance absolument Divine, hors norme car jamais, Hélène n’avait été fouillée par une telle langue aussi inquisitrice jusqu’au plus profond de sa chatte Alors qu’Elle jouissait intensément, elle sentit un goût de sperme invisible jaillir dans sa bouche mais aucun cri de râles jouissifs de La Divinité ne se fit entendre. Juste des flots de semence qui lui semblaient épais et abondants et qui se répandaient dans sa bouche même si Hélène en n’avait que le goût un peu acre décelé par son sens du toucher de ses papilles, de sa langue et de son palais qui percevaient ce nectar Divin mais effectivement invisible. La dure et épaisse verge se retira car La Belle Hélène sentit ... ce retrait évident, de sa cavité buccale. Elle ressentit ainsi la sensation du sperme invisible coulant aux commissures de ses lèvres Il lui fallut plusieurs minutes afin de retrouver une respiration normale mais aussi pour réaliser ce qui venait de se produire et Elle ne comprenait pas comment comme une Entité de l’Olympe pouvait lui baiser la bouche par un membre viril et lui lécher la chatte par une langue d’une improbable longueur en même temps sauf si cette Entité était renversée sur elle-même et donc devait être positionnée la tête en bas et les pieds en haut ?... Ou alors, Ils étaient deux ? ! Elle n’eut pas le temps de trop s’interroger sur ce fait étrange car la réponse ne tarda à venir quand elle regarda en face d’elle, le corps transparent et toujours figé de Procuste. La transparence de celui-ci se changea en miroir amplement grossissant et Elle se vit alors dans son reflet, nue et attachée. Un miroir qui remplissait toute la surface du corps du brigand et qui donnait étrangement l’impression de se rapprocher de la Belle. Alors qu’Elle ne percevait rien, personne autour d’Elle quand Elle regardait ailleurs que dans le miroir, Hélène aperçut uniquement dans celui-ci, enfin, une présence à ses côtés. Elle distingua alors aisément une superbe Femme Divine, nue à la silhouette sublime et à la chevelure de toute beauté en cascade laquelle n’avait rien à envier à celle d’Hélène. Un incroyable, improbable aspect physique fit de suite sursauter Hélène : La Divinité avait ...