1. Comment mon mari m'a livré


    datte: 10/11/2017, Catégories: BDSM / Fétichisme, Hardcore, Partouze, Auteur: michelemimi, Source: xHamster

    affabulations, tantôt J'étais prise en sandwich par des militaires, tantôt je suçais toutes les queues des spectateurs dans un cinéma ou bien je prenais une douche de sperme dans un bar. Il insiste de plus en plus et dernièrement, Il m'a proposé des rencontres avec des amis pour livrer à eux. Il m'a aussi soumis l’idée de tester des boites libertines et de m'inscrire sur un site de rencontre en ligne pour trouver des gens intéressés pour sauter une salope comme moi. Alain, à ma grande surprise, c'est décidé. Je n'ai pas eu le choix. Il m'a mis devant le fait accompli et il était difficile de faire marche arrière. Me connaissant, Alain savait au fond de lui même que je ne protesterait que pour la forme. Donc un soir en rentrant à la maison, quelle n'a pas été ma surprise de voir que mon homme avait invité 5 mecs, dont un black. A mon arrivée malgré ma surprise, je suis présentée par mon mari. puis autours de verres d'apéro, Alain, devant moi, commence à leur exposer les règles. « C'est un première pour Michèle messieurs. Je vous demanderais d’être sympas, attentionnés pour une première fois. Commencez doucement, allez-y ensuite plus « bestialement » et je souhaite que vous finissez en l'arrosant de sperme. » J'étais rouge de honte mais ils étaient sympas et semblaient tout à fait comprendre. Nous commencions à être pas mal alcoolisés Je percevais les regards lubriques des mecs sur mon décolleté. La conversation a très vite dérapé et les hommes commencèrent à parler de cul, ... des expériences de chacun pour déboucher sur le gangbang. Même si je devinais la suite, Je prenais du plaisir à les écouter en parler. Je me suis mise aussi à parler de mes expériences où lors de vacances, je suçais tous les soirs un gars différents. Puis la main du type à sa gauche commença à m'effleurer la cuisse. Prise dans l'ambiance et l'alcool aidant, je décroisais les jambes pour que le mec remonte plus haut. Le mec à ma gauche fit la même chose puis commença à me caresser l’épaule pour descendre malaxer fermement mon sein. Je regardais Alain qui avait un sourire satisfait en lui lançant un regard qui exprimant « ah, tu l’as fais mon salop ! » Les deux mecs n’arrêtaient pas de me tripoter et je commençaient à bander. Je voyais également que les autres avaient sorti leurs queues et se caressaient doucement. Avec l'alcool que j'avais bu, je fût prise d'une furieuse envie de pisser. Je parti rapidement aux toilettes. Je les entendais continuer à parler de cul et certains firent des compliments à Alain sur la petite salope qu'il avaient à leurs dispositions. Alain m’accueillit avec un : « Ah, je l’ai bien dressée cette salope ! » En effet, j'en avais profité pour me changer. J’apparaissais devant ces mâles en escarpins aux talons très fins et hauts, une robe sexy qui dévoilait trop de mon anatomie exposée à toute l’assemblée. Mon décolleté ne cachait pas grand chose et ils pouvaient voir ma poitrine prête à sortir de la robe. Je faisais vraiment très salope ainsi vêtu. Je ...
«1234...»