1. Flash à la piscine


    datte: 10/11/2017, Catégories: Entre-nous, Les hommes, Auteur: Lolo-Bi, Source: Hds

    Je vais vous raconter comment j'ai flashé sur un autre mec à la piscine, et comment j'ai réussi à arriver à mes fins au bout de plusieurs semaines de persévérance. Moi, c'est Alex, j'ai 25 ans, je mesure 1m85 pour 74 kilos, dont pas mal de muscles, et je suis brun aux yeux bleus. Je suis un vrai bisexuel, plutôt passif avec les mecs mais pas que, et j'ai autant d'aventures avec les filles qu'avec les garçons, je me pose là où le vent me porte Tous les vendredis, je vais nager à la piscine. Dans ma ville de province, j'ai la chance d'avoir un beau bassin de 50m qui reste ouvert jusqu'à tard le vendredi soir. Le complexe nautique est surtout utilisé par un cours d'aquagym fréquenté exclusivement par des femmes, et passé 21h30, le bassin de nage est vide. J'ai donc pris l'habitude de rester jusqu'à la fermeture de 22h15 pour faire mes longueurs. Un jour, j'ai été rejoint par un autre gars sur lequel j'ai carrément flashé : à peu près le même gabarit que moi, probablement 2-3 années de plus que moi, et avec une musculature de rêve. En plus, il a naturellement une peau mat et lisse, on remarque juste quelques poils éparses sur ses bras. Il a des yeux noirs et une coupe de cheveux très courts, de la même couleur. On a nagé tous les deux sur deux lignes différentes, quasiment au même rythme, et on est sorti au même moment. Direction la douche, où j'ai pu détailler son anatomie et notamment ses belles fesses rebondies, ainsi qu'un beau paquet moulé dans son boxer noir. Le règlement ... de la piscine interdit de se mettre nu, et on s'est donc savonné et rincé en maillot, tout en se rinçant comme on pouvait pour s'occuper de l'intérieur du maillot. On avait quasiment fini ensemble, et on s'est aussi retrouvé à la sortie, sans surprise C'est en rentrant chez moi que je me suis dit qu'il était canon, et j'ai pensé à lui toute la semaine qui a suivi. Aussi, quand le même scénario s'est reproduit la semaine suivante, je me suis décidé à l'aborder sous la douche : - Bonne séance de natation aujourd'hui ! Moi, c'est Alex. C'est la deuxième semaine que je te vois, avant j'étais tout seul à nager si tard, j'espère que tu comptes rester sur ce créneau ? - Enchanté Alex, moi c'est Emmanuel. Oui, je compte essayer de persévérer. Ma femme a un cours de zumba pas très loin à la même heure, et du coup moi je peux aller à la piscine et on se retrouve à la sortie. C'est carrément agréable de nager avec aussi peu de monde, c'est toujours comme ça ? - Ouais, passé 21h30, les nageurs repartent. Et le complexe reste ouvert pour le cours d'aquagym, qui dispose de ce créneau pour l'année, donc ça restera comme ça. C'est effectivement trop bien, on peut profiter au maximum de l'eau, et nager comme on veut sans être gêné. Et on se quitte en se disant à la semaine prochaine. On passe encore deux semaines comme ça, pendant lesquelles on peut sympathiser. Le courant passe vraiment super bien entre nous, et je le trouve toujours autant à mon goût. Mon approche est concluant, j'ai réussi ...
«1234...»