1. L'inconnu à l'encre verte (6)


    datte: 10/11/2017, Catégories: Trash, Auteur: ChatL'heureux, Source: Xstory

    l’autre étaient comme d’habitude. Ils se tutoyaient, Elise préparait avec plaisir de bons repas, son mari était toujours aussi gentil et serviable, ils vivaient imperturbablement leur vie de couple rangé. Ils savaient que la nuit allaient les transformer, qu’Elise prendrait les commandes, mais ils faisaient comme si de rien n’était. Elise, qui ignorait les codes du SM, remplissait avec son rôle innocence, et considérait la situation comme un petit jeu sexuel, rien de plus. Finalement, cela l’amusait beaucoup. Son mari, lui, jubilait à être ainsi manipulé par une femme enfin sexuellement entreprenante et attentive. Pendant ce temps, Elise progressait dans son art de la fellation mais son mari était loin d’être au point. Il n’arrivait pas à se retenir jusqu'au bout de lâcher un son ou de la caresser, c’était plus fort que lui. Il fut pris aussi plusieurs fois d’éjaculations précoces. Un soir, un changement se produisit. Elise était couchée mais son mari tardait à venir dans la chambre. Elle s’impatientait. Elle voulait s’entraîner conformément aux instructions de la lettre mais son mari n’arrivait pas. Elle lui en voulait furieusement et commençait à bouillir de rage. Au bout d’un temps qui lui parut interminable, le mari finit par rentrer dans la chambre sous le regard noir de sa femme. Il baissa les yeux et lui tendit un paquet de cordes. - Tu fais quoi, là ? - Eh bien, je n’arriverai jamais . - D'abord, tu t’excuses, ça fait une demi-heure que je poireaute - Pardon - ... Quoi, pardon, c’est tout ? Non, non, tu t’excuses correctement, insista-t-elle - Je te demande - Tu dis vous, d’habitude, dit-elle d’une petite voix, très déçue Le mari réagit au quart de tour : - Madame, je vous prie de m’excuser - Je n'en ai pas trop envie, tu vois, petite merde Elle ne l’avait jamais traité ainsi mais cela lui était venu spontanément. Le mari se contenta de baisser la tête. - Bon, et tu fais quoi, là, avec tout ce bazar dans les bras, je n’ai pas que ça à faire - Eh bien, je n’arriverai jamais à me retenir de crier ou de vous toucher. Madame c’est trop difficile. Lorsque vous me sucez, c’est trop bon et je suis trop faible - Hum - Ligotez-moi, s’il vous plaît, et bâillonnez-moi, je vous en prie, c’est la seule solution - Tu as envie que je t’attache ?, dit Elise stupéfaite - Oui, s’il vous plaît - Depuis quand je dois faire ce qu’il te plaît ?, dit-elle avec un méchant sourire. C’est vrai, se dit-elle, depuis plusieurs jours, c’est moi qui dirige les opérations. Elise réfléchit. Elle s’était prise au jeu et trouvait plutôt excitant de commander son mari et même, de temps en temps, de le rabaisser verbalement. Mais, il venait soudain de demander quelque chose d’imprévu. Dans ce petit jeu, c’était à elle de décider et il fallait qu’elle réagisse. Elle repensa à la lettre. L’essentiel est de réussir ce que me demande l’Inconnu, se dit-elle. Soyons pragmatique. Ce sera effectivement beaucoup plus facile de le sucer sans qu’il me touche ni me parle s’il est ...
«1234...8»