1. Pot de colle 21


    datte: 10/11/2017, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: Accent, Source: Hds

    Sabine baisse d’un cran dans mon estime, cela m’affecte rudement. Je voyais en elle une possible remplaçante de Myriam. Or ma femme a franchi une barrière, a brisé un tabou. Il lui suffirait d’entendre siffler Louis, malgré son attitude infecte, de ce matin envers elle, pour lui faire dresser les oreilles, elle sentirait renaître un espoir de renouer avec lui et je ne serais pas surpris de la voir courir, ramper devant lui, se rouler à terre comme une chatte en chaleur et se coucher sous lui ou s’empaler sur son érection perpétuelle. C’est le premier pas qui coûte, Myriam a couru, sauté la haie de la fidélité une fois, pourquoi renoncerait-elle à un nouvel appel du charmeur. Elle se love dans mon dos, faute de mieux, je suis sceptique quant à la force des sentiments qui l’habitent. N’aime-t-elle pas plus mon toit que ma personne après sa déconvenue avec Louis ? Certes elle a été bouleversée par ma tentative de suicide, mais cette forme de pitié liée à un événement récent peut-elle raviver l’amour d’un couple plus qu’émoussé par une trahison. ? La pitié finira par peser, seul un véritable amour recollerait les morceaux : est-ce encore possible, est-ce seulement désirable ? Le rêve qui s’effondre c’est le mien, celui d’avoir une possibilité de prendre, à la place d’une épouse peu fiable, cette Sabine si intuitive. Sabine ne vaut guère mieux, elle a tracé la voie, a trahi son époux avec le même tordu, si je ne me trompe pas. Se sont-elles rencontrées par hasard ces deux ... tricheuses? Se sont-elles reconnues sœurs de mœurs, cœurs d’artichauts qui distribuent un peu d’amour à n’importe qui sans se soucier de leurs proches, aux dépens notamment de leur mari, autrefois premier et seul amour. - Vous avez donc toutes deux couché avec le même séducteur, bien que mariées l’une et l’autre. Ce garçon est donc très doué, il est très fort ou vous êtes très faibles? Le mot fidélité n’a-t-il plus de sens pour les jeunes femmes et suis-je un arriéré, un spécimen d’une espèce en voie de disparition, un des derniers maris à se nourrir de bons sentiments et à croire à l’amour et à la possibilité de célébrer des noces d’or ou de diamant ? Sabine a de la répartie, se défend en attaquant : - Que celui qui ne s’est jamais trompé nous jette la première pierre, cher ami. Myriam m’a raconté ce qui s’est passé il y a 24 heures dans votre salon. Ton attitude de mari a-t-elle été exempte d’erreur ? N’as-tu pas cédé à la jalousie et à un sentiment de panique qui t’ont influencé et conduit à précipiter ta femme dans les bras de Louis ? Avec plus de sang froid tu ne les aurais pas fait boire trop de champagne, puis danser de plus en plus nus des danses lascives au corps à corps. Tu aurais dû également faire part à ta femme de tes intentions sournoises, l’éclairer sur les conséquences d’une défaillance et sur ce que tu considérerais comme une faute. Tu as trop finassé avec elle. Car tu lui as laissé penser que tu prendrais plaisir au spectacle de rapports charnels entre eux. ...
«1234»