1. La chevauchée des Walkyries


    datte: 10/11/2017, Catégories: ffh, fagée, inconnu, fdomine, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, Oral, préservati, pénétratio, sauna, Auteur: Humoureux, Source: Revebebe

    Plusieurs centaines de kilomètres d’autoroutes allemandes en plein mois d’août, ce n’est pas de tout repos : 30° à l’ombre, un trafic hyper dense de vacanciers de tous pays, peu habitués à circuler en caravane, avec la belle-mère, le chien, les canaris Enfin, j’arrivai à mon hôtel sur les hauteurs de Stuttgart, exténué, avec une seule envie, quelques longueurs de piscine, une bonne douche froide et relax. Piscine de taille généreuse en effet, bien exposée au soleil. Au bout de quelques longueurs de bassin, je me dirigeai vers la douche et découvris un couloir menant au sauna. Même si la pelouse et ses transats me tentaient, je pensai qu’une bonne sudation dans le sauna me ferait le plus grand bien. Va donc pour le sauna ! Direction le vestiaire pour déposer mon peignoir de bain et récupérer une serviette. Je croisai un Allemand adipeux, au visage peu sympathique, la queue entre les jambes pour me rappeler qu’Outre Rhin, les saunas sont «Textilfrei ». Le lecteur non germanophone aura compris qu’en Allemagne on va au sauna dans le plus simple appareil, en général hommes et femmes mélangés. Je me débarrassai donc du caleçon de bain et pénétrai dans le sauna, ceint de ma serviette immaculée. Malgré la pénombre, je me trouvai une planche basse libre, celle en vis-à-vis et celle du dessus étaient occupées par deux femmes que je saluai discrètement. J’eus droit, je le concède à une réponse collective, sonore et a priori sympathique. Une fois la serviette déployée, je m’allongeai ... nu et commençai l’état des lieux. Au même niveau que ma planche, une femme d’une cinquantaine d’années, blonde, les cheveux tirés en chignon, d’assez forte corpulence, grande, avec de longues jambes galbées, une poitrine volumineuse, comme l’ont souvent les Allemandes habituées à la bière, à la charcuterie et aux pâtisseries bien crémeuses De grandes dents blanches meublaient sa bouche grande ouverte, aux lèvres pulpeuses. Au dessus d’elle, une femme de la même génération, tout aussi blonde, tout aussi grande, mais fine malgré un ventre légèrement rebondi et dotée de deux superbes seins bien formés, surmontés de deux grandes aréoles avec de longs tétons en érection. Au bout de quelques minutes, la femme allongée sur la planche du même niveau que la mienne, se leva afin d’alimenter en eau le brasero au milieu du sauna. Voulait-elle me provoquer ? Me tester ? Elle se posta devant moi et, se courbant pour arroser le brasero, m’offrit une vue imprenable sur ses magnifiques fesses rebondies et son pubis dont les longs poils dégoulinaient de transpiration. Elle avait en effet, eu la bonne idée d’écarter quelque peu les jambes sous mes yeux qui n’en demandaient pas tant. Tout ceci sous le regard à peine voilé de la dame du dessus, laquelle semblait ne rien vouloir manquer de ce petit manège à peine innocent. Une fois le brasero réalimenté en eau, elle se tourna vers moi. — Cela vous convient ainsi ? Un peu interloqué par la question, je balbutiai : — Si vous parlez de l’humidité ...
«1234»