1. Un stage un peu spécial... (1)


    datte: 10/11/2017, Catégories: Erotique, Auteur: pot7redu2pot, Source: Xstory

    L'histoire que je vais vous raconter s'est déroulée il y a peu. Je m'appelle Maude, j'ai 20 ans et je suis actuellement étudiante en IUT techniques de commercialisation. Grande, brune, de corpulence normale, dotée d'une paire de fesses rondes et d'une poitrine ferme et sensible (95D) je suis jolie sans pour autant être un sexy symbole. Même si en apparence, je semble être une sainte ni touche innocente, je suis en réalité une grande amatrice de baise, une chasseuse aguerrie qui aime collectionner les hommes. Depuis la perte de mon pucelage à 15 ans, je me suis découverte une attirance prononcée pour les hommes plus âgés que moi. Pour raconter l'ensemble de mes expériences il me faudrait plusieurs dizaines de chapitres. C'est pourquoi j'ai décidé de seulement vous raconter celle qui m'arrive en ce moment. Au cours de ma formation, je suis amenée à effectuer plusieurs stages en entreprise. Pour celui de ma dernière année, j'ai déniché une petite entreprise située en campagne à une demi-heure de mon domicile. Il est 8h30 j'arrive avec un de mes collègues pour mon premier jour (nous faisons du covoiturage). Il m'accompagne jusqu'au bureau de celui qui va être non tuteur, Mr gratin. Lorsque j'entre, je découvre un homme grand et charismatique qui doit avoir une petite quarantaine d'années. Quelques cheveux gris parsèment ses cheveux et sa barbe noirs. Une paire de lunettes encadre des yeux chocolat. Il me fait la bise et je hume son parfum mixte qui fait se dresser la pointe de ... mes seins. Nous nous installons à nos postes. Il est dos à moi, ce qui me permet d'admirer son dos musclé qui saille sous sa chemise. Nous faisons connaissance tout en commençant à travailler. J’apprends qu’il a vécu quelques années en Nouvelle-Zélande et qu’il est de retour en France depuis peu. Sans pour autant me le dire, je comprends qu'il est également célibataire. La journée, puis la semaine s'écoule. Au fur et à mesure de nos conversations je pense de façon de plus en plus virulente qu'il ferait un beau trophée de chasse. J'imagine des scènes ou il me sauterait dessus. Des parties de baise bestiales sans préliminaires, ou il me pencherait sur son bureau et me pénétrerait sans plus attendre, ou il me prendrait par devant ou par la rondelle en en forçant l’entrée Je m’imagine sous son bureau pendant qu’il tape sur son clavier. Je lui sucerais la queue jusqu’aux couilles tout en me caressant A chaque fois que j’imagine ces moments avec mon maitre de stage je sens ma chatte s’ouvrir et tremper ma petite culotte. Une petite voix me répète que je fantasme pour rien, qu'il a le double de mon âge, qu'il est mon maître de stage... Mais ce côté supérieur me rend folle et je ne peux cesser de m'imaginer des choses torrides. Je veux qu’il soit en moi. Qu’il me baise de partout qu’il me traite comme une soumise. Je tente des petites approches : Je m’assois sur son bureau. Je croise et décroise mes jambes. Je l'effleure des que j'en ai l'occasion. Cependant, il reste de marbre et je ...
«1234»