1. Mes chères études (2)


    datte: 10/11/2017, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: CelineParis, Source: Hds

    visiblement résistent à l’attraction terrestre, encore un miracle de la chirurgie. Elle travaille par intermittence au club depuis 5 ans et habite dans le coin. - T’as l’air stressé ma belle - C’est clair que je me suis déjà sentie mieux - T’inquiète pas, tu vas voir, ça va bien se passer. Dans 2 ou 3 jours tu te sentiras bien et ça passera tout seul - Je ne suis pas certaine que ça me rassure - C’est bien t’as le sens de l’humour ! Mais faut prendre tout ça du bon côté Le patron revient à côté de moi - Je ne sais pas si ça sera du bon côté mais elle va se faire prendre ! - Marc, c’est nul tes vannes tu vois pas qu’elle est morte de trouille ? - Après quelques clients elle aura pris le pli, t’en as vu autant que moi faire leur premier soir, une fois qu’elle sera montée avec 3 ou 4 clients, elle arrêtera de faire sa mijaurée - T’es toujours aussi psychologue toi, c’est bizarre qu’en étant aussi con t’arrives à avoir toujours autant de filles - SI t’es pas contente, tu te casses et tu vas trouver un autre endroit qui paie aussi bien et avec autant de clients, OK ? - Ca va, t’énerves pas je dis juste que tu pourrais être un peu plus sympa avec les nouvelles - Elle a pas besoin que je sois sympa, elle a besoin de se retrouver à quatre pattes en train de se faire enfiler par des clients qui vont bien la payer c’est comme ça que ça ira mieux et elle est là pour ça hein Charlotte ? - - Bon, je t’offre un verre pour te détendre, comme ça Nadège arrêtera de me gonfler comme quoi je ... ne suis pas sympa et je te réexplique deux ou trois trucs tu veux boire quoi ? - Heuuu une vodka tonic ? - C’est bien, tu connais déjà les ficelles du métier la vodka ça t’évite de sentir l’alcool donc tu as toujours l’air fraîche en fin de soirée Je reste avec les autres filles pendant qu’il va me chercher un verre. Nadège reprend la conversation - Ne t’inquiète pas, il est un peu con mais pas vraiment méchant. Il abuse un peu de la situation parfois mais j’ai vu bien pire comme patron de bar - Comment ça il abuse ? - Tu as bien du lui faire une pipe là haut non ? Je rougis comme une gamine. Bizarre d’être gênée de parler de ça avec d’autres filles qui font la même chose que moi - Euh oui - On y passe toute de temps en temps il adore les pipes ! Et comme t’es vraiment jolie, il y a des chances qu’il te saute ce soir ou demain ! - Au point où j’en suis - Faut pas dramatiser ma belle ! Tu peux même te faire un peu plaisir de temps en temps tu auras plein de clients encore plus stressés que toi de venir voir une pute et pense à tout le fric que tu leur piques ! Le patron arrive avec mon verre - Tiens ça va te détendre. Et celui là je ne te le note pas sur ton compte, c’est pour la maison - Parce que sinon je paie mes verres ? - Bah faut bien que quelqu’un paie soit c’est le client et tu touches un peu soit c’est toi si tu veux vraiment un verre et que t’as pas de client ou qu’il ne veut pas payer - Ok - Bon, de toute façon les clients qui veulent rester au bar c’est en priorité ...