1. Mes chères études (2)


    datte: 10/11/2017, Catégories: Dans la zone rouge, Auteur: CelineParis, Source: Hds

    pour les filles qui sont depuis le plus longtemps. En revanche, celles qui ne sont pas avec des clients font des petits shows pour mettre de l’ambiance - Des show ? - Ouais tu danses un peu avec la barre et tu fais un strip tease - Ah - C’est les filles qui sont avec des clients en train de boire qui me demandent pour les shows quand elles ont besoin de faire chauffer le gogo un peu plus. L’idée c’est que le mec s’excite et recommande une bouteille - (je n’ai jamais autant manqué de conversation) - Donc quand je te dis, tu vas sur l’estrade, tu danses et tu te fous à poil en essayant de l’exciter - Si les autres y arrivent, je devrai y arriver aussi - Exactement ! Et enfin on a des clients qui demandent des show lesbiens, mais ça c’est payant donc ils peuvent choisir les filles qu’ils veulent voir sur scène - Des shows lesbiens ? - Tu sais pas ce que c’est ? - Bah - Tu vas sur scène avec une autre fille, vous vous déshabillez mutuellement, vous vous embrassez et vous finissez par vous bouffer la chatte ça te parle ? - Mais j’ai jamais fait ça ! - Y a un début à tout ma jolie tu t’étais jamais baladée en string et talons aiguilles dans un bar ? - Bah non - Et là c’est ce que t’es en train de faire ok ? Encore une fois, ça fait partie des règles du jeu et la première règle c’est que si ça ne te plaît pas, tu es libre de prendre la porte, d’appeler un taxi et de retourner d’où tu viens - OK ça va - Bon et de toutes façons, tu ne devrais pas rester beaucoup en bas, j’ai dis à ... pas mal de bons clients et de copains que j’avais une petite nouvelle super mignonne et qui allait faire ses débuts ce week end tu vas bosser ! Ca sonne à la porte. Je deviens blanche comme un cachet d’aspirine Le patron se marre en me voyant aussi livide, il me fait un sourire en me disant que ça doit être pour moi et va ouvrir. Il discute deux minutes et appelle finalement Sandra, c’est un client habitué qui veut boire un verre avec elle. On doit libérer la partie salon et je me retrouve au bar pendant que deux vont derrière attendre que le bar s’anime. Le client de Sandra passe devant moi, je suis presque nue, il me regarde bien en détail de bas en haut c’est horrible cette sensation d’être un morceau de viande dans l’étal du boucher j’en viens à regretter les mecs un peu lourds dans les soirées à Paris ! En fait, au lieu de commander des verres, ils se lèvent, discutent avec le patron, le mec paie et Sandra l’emmène à l’étage. Elle est toute souriante et a l’air super à l’aise. Je ne suis pas persuadée d’être capable d’en faire autant. Le patron revient au bar - Bon, puisque t’as rien à foutre pour l’instant, on va faire quelques photos pour mettre sur le site et envoyer aux bons clients. Je masque le visage sur le site mais pas pour celles que j’envoie aux habitués - OK de toute façon j’ai compris c’est comme ça et si ça ne me plaît pas je prends mes affaires et je me tire, c’est ça ? - T’as tout compris ! tu vois quand tu veux ! - Bon, on les fait ces photos ? Il part ...