1. De surprise en surprise !


    datte: 10/11/2017, Catégories: grp, hbi, extraoffre, fdomine, intermast, Oral, Oral, préservati, pénétratio, portrait, couple+h, entrecoup, Auteur: JCX, Source: Revebebe

    Libertin averti et épicurien de la première heure, Michel répond à une annonce placée sur un site de rencontre coquine et fait la connaissance d’un couple, pour le moins, singulier. Un mari soumis et une maîtresse de maison un brin dominatrice vont le préparer, dans un premier temps, à vivre l’après-midi la plus folle jamais connue ! Obéissance, jouissance(s) et mise(s) en scène seront les lignes directrices qui lui permettront alors la découverte d’un plaisir nouveau, souvent espéré, mais jusqu’alors non encore assouvi. Je suis assis, toujours nu, dans un magnifique fauteuil du 18ème, en train de profiter de ce moment de détente lorsque la sonnette de la porte d’entrée annonce une arrivée. Surpris, je me lève dans le but d’aller récupérer mes vêtements et de disparaître avant de me retrouver dans mon plus simple appareil devant des inconnus. J’ai à peine eu le temps d’esquisser le geste, que Brigitte me somme d’un ton sec de rester à ma place : — Assis et ne bouge pas ! Je vais ouvrir à nos invités, me dit-elle en pointant son index dans ma direction. Elle ne plaisante pas ! Stoppé dans mon élan, je repose lentement mes fesses sur la douce assise et me tiens tranquille. J’ai du mal à reconnaître la différence dans le ton de la voix de cette femme autoritaire, certes, mais l’est-elle naturellement ou est-elle toujours dans ce jeu de rôle ? Maurice, comme moi, regarde alors Brigitte se lever, réajuster sa jupe et fermer les boutons de son chemisier avant de traverser la ... bibliothèque pour se diriger via le hall, vers l’entrée principale de la maison. Au loin, j’entends la porte s’ouvrir et se refermer et, ensuite, le bruit caractéristique de talons qui marquent sèchement leur appui sur le carrelage. Quelques secondes plus tard, trois silhouettes apparaissent dans la pièce. Je ne suis pas franchement à l’aise dans ma tenue d’Adam, mais je crois bien être le seul que cela dérange réellement. Je fais donc abstraction autant que possible de ma différence et déduis rapidement au vu de cette visite « surprise » que ces invités-là seront ni plus ni moins nos compagnons de jeu pour la suite des réjouissances Au premier regard, une véritable aubaine Maurice, qui avait également arrangé un peu son côté vestimentaire, quitte son canapé pour saluer l’homme qui lui sourit amicalement et fait une bise « très » appuyée à la femme qui l’accompagne. Ils se connaissent à l’évidence et cela confirme du même coup mes suspicions. — Karine, Jean-Paul, je vous présente Michel qui sera notre « jouet du jour », dit Brigitte en me regardant. Par politesse, je me lève, oubliant mon état de « vulnérabilité ». — Il est très bien sous tous les angles, vous verrez ! Gagné ! Nullement embarrassée par ma nudité, Karine me fait la bise machinalement tout en « m’inspectant » discrètement, mais néanmoins minutieusement, du regard au moment de laisser la place à Jean-Paul qui me serre la main et, par réflexe, fixe ostensiblement mon sexe. L’expression de son visage en dit long Karine ...
«1234...10»