1. De surprise en surprise !


    datte: 10/11/2017, Catégories: grp, hbi, extraoffre, fdomine, intermast, Oral, Oral, préservati, pénétratio, portrait, couple+h, entrecoup, Auteur: JCX, Source: Revebebe

    réussie. Jean-Pierre, ouvertement très excité, se place derrière Karine et pose fermement ses mains à plat sur les fesses magnifiques de sa femme. Ses yeux brillent et laissent apparaître son impatience d’en finir, enfin ! Tous autant que nous sommes, nous nous retrouvons de part et d’autre de Karine afin de pouvoir, à nouveau, caresser et toucher sans retenue aucune, ses formes extraordinairement esquissées. La tête, la chevelure, la nuque, le dos, les seins et ce séant ! Nos mains n’épargnent pas un centimètre carré de sa peau douce et sensible et provoquent des frissons de plaisir qui la parcourent toute entière. Bien campé sur ses jambes, Jean-Pierre colle son gland nu et gonflé sur l’orifice de sa femme et, très lentement, écarte les lèvres de son intimité jusqu’à faire disparaître la pointe de son sexe dans les chairs chaudes et luisantes à souhait. Puis, sans prévenir, il s’enfonce d’un trait, d’un seul, dans Karine qui, par réaction, s’empale de plus belle. Dès lors, ce mâle pilonne vigoureusement et durant de longues minutes les fesses de son épouse. Les claquements du bas-ventre de Jean-Pierre sur le postérieur de Karine marquent la cadence des va-et-vient particulièrement appuyés. Le rythme est régulier, presque monotone, mais efficace à en juger la cyprine qui coule en ... abondance sur le « joli » parquet de l’estrade. L’excitation de Jean-Pierre à son comble est contagieuse et nous avions rapidement retrouvé nos « formes » Mais pour peu de temps car l’éjaculation de Jean-Pierre semble très prochaine. La respiration sifflante, il se cramponne littéralement à ce fessier, jetant ses reins en avant et la tête en arrière pour, finalement, se vider totalement dans les profondeurs de Karine qui, à son tour et presque simultanément, est submergée par un puissant et long orgasme. Il se retire peu à peu et regarde avec une satisfaction certaine, une dernière goutte de sperme perlant au sommet de sa verge. La dilatation du vagin et la poussée volontaire de Karine laissent s’écouler dans la foulée une bonne quantité de la semence blanchâtre et épaisse qui, en suivant le chemin des lèvres humides, vient goutter, en s’étirant longuement, sur le cuir patiné du siège qui pourrait en raconter des histoires ! Le temps de reprendre nos esprits, nous nous réunissons autour de la table basse dans la bibliothèque où commença cette après-midi exceptionnelle, pour un dernier petit café en parlant de choses et d’autres Nous échangeons regards coquins et numéros de téléphone en nous promettant, bien sûr, de nous revoir dès que l’occasion se présentera ! C’est quand vous voulez !
«12...78910»