1. De surprise en surprise !


    datte: 10/11/2017, Catégories: grp, hbi, extraoffre, fdomine, intermast, Oral, Oral, préservati, pénétratio, portrait, couple+h, entrecoup, Auteur: JCX, Source: Revebebe

    que d’être croquée au propre comme au figuré ! Décidément, une journée BCBG comme je les aime ! Ce spectacle a commencé par chauffer la bibliothèque pour la seconde fois aujourd’hui et les effets sur la gent masculine présente sont indéniablement décelables, même dans les pantalons de ces messieurs encore vêtus ! — Tu aimes le chocolat ? me demande Karine en me montrant le « mikado » qu’elle avait pris dans le petit plat en passant, avant de se planter devant moi, bien campée sur ses jambes légèrement écartées. Tu vas donc pouvoir te régaler ! Elle pose le plat de la chaussure droite sur le coin droit du fauteuil sur lequel je suis toujours assis et le cale contre le retour de l’accoudoir. Les lèvres de son sexe « se présentent », naturellement à moi, quand Karine y fait glisser sensuellement cette gourmandise sur toute la longueur de son intimité avant de me la mettre délicatement en bouche ! — C’est à ton goût ?— Oh, que oui ! Et, en plus, au lait, celui que je préfère— Alors bon appétit ! Puis, Karine saisit le dossier du fauteuil avec ses deux mains, et en s’appuyant sur sa jambe droite, vient caler son autre pied sur le côté gauche de l’assise. En se hissant dans cette position, sa chatte se situe à deux tout petits centimètres de mon visage. Cette femme n’a pas froid aux yeux, en revanche, moi, je chauffe à blanc ! L’excitation procurée et poussée à son paroxysme par la situation coquine ne laisse aucune place à la réflexion, mais uniquement au réflexe et à ... l’instinct. J’avance machinalement la tête, ouvre la bouche et but(in)e directement ce joli petit bouton rose qui s’offre outrageusement à moi ! Une légère succion en complément d’un pouce et d’un index fouineurs dans son fourreau délicieusement chaud et humide, et le plaisir se propage dans tout son corps. Karine aime ça, de toute évidence ! Encouragé par l’effet produit, je continue l’exploration de ce sillon en jouant du bout de ma langue sur l’intensité et la pression de mes caresses et a priori, je dois être sur la bonne voie ! La combinaison choisie fait des miracles et Karine « souffre » le martyre, assaillie par des vagues successives, alternativement, de frissons et de spasmes ! Ma main droite remonte progressivement le long de l’intérieur des jambes de ma cavalière pour rajouter encore à la sensation de la caresse buccale. Il semblerait que cette zone, particulièrement sensible, constitue une zone érogène principale du corps humain. Peut-être n’est-ce pas vrai pour toutes les femmes, mais pour Karine, en l’occurrence, le principe est avéré, « preuve à l’appui » pour les fans de la série TV ! — Encore, oh oui, continue comme ça ! Encore ! gémit-elle. Par l’entrejambe de Karine, j’aperçois Brigitte prendre Jean-Paul « en main ». En pleine érection, Jean-Paul regarde, sans mot dire, Brigitte le masturber lentement, alternant à intervalles irréguliers avec une prise en bouche experte. Il lui caresse doucement les seins et, de temps à autre, en pince assez fortement les mamelons, ...
«1234...10»