1. Rencontre I


    datte: 11/11/2017, Catégories: hh, plage, caférestau, hsoumis, Voyeur / Exhib / Nudisme, Transexuels, hgode, hhomo, Transexuels, Auteur: Claudy, Source: Revebebe

    La réception de ce message m’excita, en même temps qu’elle me rendit anxieux. Toilette et habillage sont rapides, ainsi que le garnissage de mon sac suivant les désirs de Pierre : mouchoirs, lubrifiant, plug, culotte de rechange, parfum et maquillage intime. Cette petite liste constitue d’après lui le minimum pour une femme. Le soleil commence à disparaître quand j’arrive sur la côte. À partir ce cet instant, je sais que je ne dois plus penser à moi qu’en tant que femme. Je quitte ma voiture, coupe-vent sur le bras, et me dirige vers la crique, déserte à cette époque. Sur le sable et à l’abri des rochers, je m’allonge et ouvre la revue de mode que j’ai dû amener. Je me sens déjà épiée et je n’ai pas tort. J’aperçois la silhouette de l’homme qui m’a voulue ainsi et qui se rapproche. Il s’arrête à moins d’un mètre de moi et paraît décontracté, malgré le rapide tour d’horizon qu’il effectue. — Bonjour Claudy. Tu vas bien ?— Oui monsieur.— Je pense que tu pourrais descendre légèrement la fermeture éclair de ton haut afin que j’aie un petit aperçu de ton obéissance.— Tout de suite, monsieur. Je descends prudemment la fermeture. — Encore, s’il te plaît ! J’obéis timidement. — N’as-tu pas compris que je voulais voir, au minimum, tes bretelles de soutien-gorge ? J’ouvre encore mon vêtement en écartant mon top, jusqu’à ce qu’apparaissent les bretelles ainsi que le haut des bonnets. — N’es-tu pas mieux ainsi ?— Je suis inquiète, monsieur.— Cesse de m’appeler « monsieur » pour ce soir, ... et contente-toi de Christophe. Tu viens de réaliser le premier geste que j’avais exigé.— Nous n’irons pas plus loin, n’est-ce pas ?— Maintenant, il serait mieux que tu m’obéisses : je pourrais te laisser ici sans clé.— Non. Je vous en prie, Christophe, ne faîtes pas cela.— Ne t’inquiète pas, car j’ai pensé à tout : tu vas faire quelques assouplissements qui ne choqueront personne Allez ! Inquiète, je me lève et, le regardant, interrogative, je me tiens debout et droite. Je pense un instant refermer mon haut de jogging mais son seul regard stoppe mon geste. — Commence par quelques assouplissements : tes mains doivent toucher tes pieds, et cela sans plier les genoux ! Ayant pratiqué un minimum de gymnastique, je comprends la directive et commence. Avant le troisième mouvement, je sens une main sur mon dos censée me guider, mais en profitant pour se glisser sous mon haut. — Continue tes mouvements. Personne ne nous voit, et je peux enfin caresser ton dos.— Je tremble, Christophe. Le massage sur ma colonne vertébrale continue vers le bas, jusqu’à ce qu’un doigt s’infiltre sous ma ceinture de pantalon. Deux flexions encore et le majeur épouse la forme de la ficelle qui protège ma raie et s’y complet. Je m’efforce de croire qu’un éventuel spectateur penserait qu’un professeur de gym est en train de martyriser mes dorsaux et autres muscles. La pression discrète de la phalange extrême sur ma rondelle garnie met fin à cet exercice, et Christophe m’invite à faire quelques pas afin de ...
«123»