1. Fin de chantier (1)


    datte: 11/11/2017, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: frank83, Source: Xstory

    Nous sommes un couple de bientôt cinquante ans, nous résidons dans le sud de la France. Moi Marc, 1,84 m, 95 kg, sportif mais quelques kilos en trop. Elle Valérie, 1,65 m, 63 kg, une superbe poitrine 90 D qui commence à s’affaisser avec le poids des années mais qui ne manque pas d’attirer l’œil du connaisseur, avec de gros tétons bruns que je ne me lasse de téter, elle est très sensible à ce traitement. Une silhouette qui ne laisse pas indifférent sur son passage, un beau petit 38, un peu trop plat à mon goût et quelques kilos suite à un peu de laisser-aller cet hiver, soit plutôt un 90/75/90 tout à fait appétissant. Jusqu’à ces derniers événements que je vais tenter de vous faire vivre, rien de particulier à signaler. J’ai bien essayé de la débrider mais toujours sans succès, j’ai droit à la fellation mais pas de sodomie ou plutôt, plus depuis quelques années. Je lui ai aussi demandé de s’épiler en particulier au niveau des lèvres car ce n’est pas particulièrement agréable d’avoir des poils lors des cunnilingus, mais sans succès. Pour ma part, je me suis fait épiler avec la technique de la lumière pulsée, traitement long, plus de deux ans. Ça n’est pas désagréable de se faire tripoter toutes les dix semaines par une belle inconnue et en plus, le résultat en vaut la chandelle, une vraie petite bite de pré-pubère. Je me suis toujours demandé si elle était satisfaite lors de nos rapports car malheureusement la nature ne m’a pas particulièrement gâté : environ sept centimètres ... au repos et moins de douze en pleine forme, c’est moins que la moyenne et cela sans compter les pannes en cours de route. Je me pose cette question et c’est le sentiment que je ressens à la fin de l’acte, elle me dit que tout va bien, mais est-ce la vérité ? Il y a quelques temps, nous avons fait rénover notre villa, des travaux très lourds : création d’un étage et redistribution du rez-de-chaussée. J’ai fait appel à une entreprise avec laquelle mon frère travaille et nous n’avons pas été déçus. Il restait quelques détails à reprendre et les enduits de façade à réaliser. Mon frère a donc dépêché ses meilleurs éléments, quatre roumains. Présentations faites par ce qui semble être le chef, Lucian, la quarantaine, blond aux yeux clairs ; Stefan la quarantaine aussi, châtain foncé, yeux verts, un peu typé italien ; Marian, la trentaine, un physique de rugbyman, la boule à zéro, et Victor la trentaine aussi, un gros bébé châtain clair, les yeux verts avec un sourire enjôleur. Tous bien bâtis étant donné leur activité physique quotidienne. Ils comprennent et parlent juste quelques mots de français, mais de toute façon, ils ne sont pas là pour faire des discours. Pour leur faciliter la tâche, nous avons choisi de les héberger, vu qu’avec les travaux d’agrandissement ce n’est pas la place qui manque. Nous occupons pour le moment la seule chambre terminée à l’étage, la future chambre d’amis. Trois sont installés en lits d’une personne dans ce qui devrait devenir la grande chambre du ...
«1234...9»