1. Initiation d'une jeune bourgeoise - 5 -


    datte: 13/11/2017, Catégories: Humour sexuel, Première fois, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: jack64410, Source: xHamster

    Initiation d'une jeune bourgeoise - 5 - Le lendemain, je rentrai tôt. Camille arriva peu après moi, les bras chargés de paquets. Fièrement, elle me montra ses emplettes. Elle passait d'une extrême à l'autre. Certaines de ses tenues étaient de véritables appels au viol, tant et si bien que je lui conseillai de les garder pour notre intimité , ou pour nos jeux à venir. De mon côté, j'avais également, effectué quelques achats. Dans un de ces sex shops qui ressemblent à une grande surface, j'avais achetés quelques jouets dont je lui réservai la surprise. Le soir même, je voulus la confronter au regard des autres. Je savais mon épouse pudique, peu à l'aise avec son corps. Dans l'intimité de notre chambre, je plaçai notre ordinateur portable , bien décidé à l'exhiber sur la toile et la laisser entendre les commentaires que les voyeurs pourraient faire sur son corps. -- Camille, ce soir, je te veux obéissante. Elle rougit, ne sachant trop quel comportement adopter . -- Bien Marc. -- Déshabille toi et mets toi à genoux devant moi. Quand elle fut nue, je sortis un collier de cuir noir muni d'un anneau. Elle frissonna quand je le lui passai autour du cou. J'y attachai une laisse que je laissai tomber contre son dos. -- Comment trouves tu ton corps ? -- Quelconque, je suis un peu grosse, mes seins tombent. -- Sais tu que tu dis n'importe quoi ? Tu es superbe. -- Non, ma mère m'a toujours dit... Je la coupai sèchement -- Arrête avec ta mère ! Elle baissa la tête et ne répondit rien. ... Ses yeux s'embuèrent juste. -- Lève la tête, regarde moi ! Je suis fier de toi, tu es belle et désirable , je vais te le prouver. Un triste sourire vint sur ses lèvres, je lui plaçai alors un loup sur le visage et me connectai sur un site de visio. Les premiers participants se connectèrent et les commentaires ne tardèrent pas, qu'ils soient écrits ou audio. Nous eûmes droit à tous les styles de remarques, les gentilles, les salaces, les ordurières. Les &#034 putain , t'es bonne &#034 alternèrent avec les &#034 Madame , vous êtes ravissante &#034 et les &#034 salope... &#034 A la demande , j'ordonnai à Camille de se lever, de mettre les mains sur la tête, de se pencher.... Bref en quelques minutes tout son corps fut dévoilé. Un peu gênée au départ, elle se mit à jouer le jeu en voyant que ses formes étaient appréciées. Elle commença à rire devant les observations coquines, à se prêter de bon gré aux exigences des invités. L'un deux lui demanda de se coucher sur le dos et d'écarter ses lèvres intimes. Elle me lança un bref coup d'oeil et d'un hochement de tête , je l'autorisai à prendre la posture demandée. Il lui ordonna de se caresser, elle obéit mais c'est sous mes ordres qu'elle accéléra la cadence et se mit à jouir en poussant quelques gémissements. J'arrêtai là la séance me promettant de pousser le jeu plus loin un de ces prochains soirs. -- Alors mon amour ? Que penses tu de tout ça ? -- Au début j'étais un peu honteuse et puis après , je me suis détendue et j'ai adoré me ...
«123»