1. Ballot


    datte: 14/11/2017, Catégories: fh, jeunes, inconnu, Collègues / Travail, parking, boitenuit, danser, Voyeur / Exhib / Nudisme, nostalgie, Auteur: Bleuet, Source: Revebebe

    Ballot Mais qu’est-ce que je fais là ? Depuis deux heures, je veille sur un sac à main. Jenna, une collègue de l’usine, m’avait abordé dans un couloir. Elle avait un service à me demander. Elle souhaitait aller au bal samedi et cherchait le gentil garçon disposé à l’y conduire. — Tu ne danses pas bien ? Qu’à cela ne tienne, je me ferai un plaisir de t’entraîner. En une nuit, avec moi comme professeur, tu feras des progrès incroyables. À 23 ans, 1,75m, donc de taille moyenne, normalement constitué sans être un Apollon, je suis un garçon plutôt réservé. Jusqu’à présent, je n’ai pas trouvé l’âme sœur, la fille aimante et propre, désireuse de se marier avec moi. Une amie de ma marraine tient un cours de danse et j’y ai pris des leçons, il y a quelques années, à dix-huit ans. Mais depuis, j’ai très peu pratiqué. Je préfère mes cours de judo, j’y ai glané quelques ceintures depuis la blanche de mes débuts. La noire m’est promise pour bientôt. Cette Jenna était jolie. Elle semblait s’intéresser à moi. Il était peut-être temps de penser à fonder un foyer et à quitter mes chers parents. C’est ainsi que je me suis retrouvé dans cette salle, à une table réservée. Le temps de commander deux boissons pour elle et pour moi au bar, quand je suis revenu à la table, un garçon la tenait par la main, prêt à l’emmener danser. Avec un sourire aimable, il m’a dit : — Vous permettez ? Jenna a trempé le bout des lèvres dans son verre, m’a adressé un signe de main et m’a recommandé de veiller sur ... son sac. Depuis, elle a laissé chauffer son coca et n’est pas revenue à notre table. Dans les bras du même cavalier, elle n’a pas manqué une danse. Au début, passant à proximité, elle me souriait, avait un petit geste amical. Désormais, elle est trop absorbée dans ses gesticulations ou dans ses discussions pour m’accorder un regard. Pendant les pauses de l’orchestre, elle s’assied à la table de l’autre, en compagnie d’une blonde à chignon de danseuse et d’un autre brun. L’une ou l’autre fois, les garçons ont échangé leur cavalière. Jenna semble surtout apprécier celui qui est venu me l’emprunter, comme disait Adamo. Il est vingt trois heures. J’en ai marre, je profite de la fin d’un morceau pour aller déposer ce fichu sac sur sa chaise. Arrivée à sa place, elle voit son sac, lève la main dans ma direction et me sourit aimablement. La mémoire lui revient, mais pas l’envie de tenir son engagement. J’entame un tour des tables, finis par trouver une cavalière à mon goût et je pars valser. Je suis tombé sur le gros lot. Elle est mariée, son mari ne valse pas alors qu’elle adore cette danse. Nous prenons beaucoup de plaisir à tournoyer en rythme. Elle semble apprécier et souhaite me retrouver pour les prochaines valses. Suivent d’autres danses avec quelques jeunes apprenties maladroites que je quitte avec un merci de courtoisie. Vers minuit, je sors fumer une cigarette. Sur le parking, une place s’est libérée à proximité de la porte. J’en profite pour rapprocher ma voiture. J’éteins ...
«1234»