1. Nuit interdite de soumission (1)


    datte: 14/11/2017, Catégories: Partouze, Auteur: bibi12480, Source: Xstory

    Je m’appelle Bernadette, l’histoire que je vais vous raconter s’est passée dans les années 80. Mais avant de vous décrire cette nuit inoubliable, je vais tout d’abord vous parler un peu de moi. A l’Age de 18 ans, j’étais très amoureuse de mon premier amour, je suis d’ailleurs tombée enceinte très rapidement. Cette découverte a eu l’effet d’une bombe pour mes parents, car pour eux il n’était pas concevable d’avoir un enfant sans être mariée. C’est donc enceinte que la cérémonie a eu lieu. Au début notre vie de couple était magique, nous étions fous amoureux. Ajouté à cela, nous avions une sexualité assez débridée, ou le plaisir de la chair avait une grande place, nous étions en perpétuelle recherche de nouvelles sensations. Nous fantasmions beaucoup en nous imaginant des scénarios plus coquins les uns que les autres, ou d’autres acteurs participaient à nos ébats. Il faut dire que dans les années 80, l’échangisme commençait à faire son apparition, et l’idée d’une telle relation nous excitait beaucoup. Il faut l’avouer, c’est sans trop d’efforts que Jean, mon mari, m’a fait découvrir une première nuit à quatre après une soirée en club ou nous avions rencontré un couple des plus coquins. Jusque à ce soir-là, aucun autre homme ne m’avait touché. Ce fut une nuit très agréable, ou l’excitation et le désir avaient pris le dessus sur la peur du passage à l’acte. Nous avons multiplié ce genre de soirée de façon assez régulière, nous prenions tous les deux beaucoup de plaisir à chacune ... de ces rencontres. Au fil de ces années, j’ai tout naturellement découvert de nouvelles sensations, comme les plaisirs au féminin et la pluralité masculine. J’ai même accepté une rencontre SM léger au plus grand plaisir de Jean. C'était un soir d'hiver, en 1988, Jean me demande à nouveau si j'ai réfléchis à la proposition de Marc et Josy, un couple échangiste que nous avons rencontré samedi dernier en club et avec qui nous sommes rentrés chez nous pour prendre du plaisir ensemble. - "Je ne suis pas sure d'être prête à franchir ce nouveau pas, l'idée ne me laisse pas indifférente, mais je crains de me retrouver dans une situation de soumission sans pouvoir y mettre un stop" -"Il ne faut pas t'inquiéter pour ça, je serai toujours présent et acteur auprès de toi, ils te l'ont dit, tu peux stopper le jeu ou refuser ce que tu ne souhaites pas, rien n'est obligatoire, tu as bien vu qu'ils sont très respectueux". -"Et leur ami qu'ils veulent faire participer, on ne le connaît pas, on ne sait même pas à quoi il ressemble." -"Il est très certainement à leur image, je ne suis pas inquiet pour ça. Et puis, combien de fois tu as fantasmé sur le fait de te faire prendre par un inconnu ? " -"Laisse-moi réfléchir à tout ça encore demain, ils nous ont dit que l'on pouvait les rappeler vendredi pour confirmer." -"Très bien, j'espère que tu feras le bon choix." J'ai passé les deux jours suivant à ne penser qu'à ça. Me faire dominer, être l'objet du plaisir de plusieurs personnes, je savais que ...
«1234»