1. J'ai testé Rêvebébé : Au club échangiste


    datte: 14/11/2017, Catégories: 2couples, grp, extraoffre, inconnu, boitenuit, collection, Voyeur / Exhib / Nudisme, Voyeur / Exhib / Nudisme, noculotte, strip, facial, Oral, Oral, préservati, pénétratio, échange, init, entrecoup, boitenuit, Auteur: Alex, Source: Revebebe

    Après un trajet rapide en métro et une petite marche à pied de quelques minutes, nous voici devant une entrée en renfoncement. Nous montons quelques marches et arrivons devant une porte tout à fait ordinaire, sans inscription ni signe particulier. Franck frappe. Un homme nous ouvre et nous invite à entrer. Il nous guide vers une minuscule réception improvisée dans un coin d’un vestibule. Franck sort son portefeuille et tend sa carte bleue à une femme jouant le rôle d’hôtesse d’accueil. 45 euros pour lui et rien pour moi. Le fait que l’entrée soit gratuite pour les femmes me laisse aussitôt comprendre que ce lieu est entièrement destiné aux femmes, à leur plaisir, à leurs libres intentions. L’homme qui nous a ouvert me tend les bras afin que je lui confie mon tailleur. Dès que celui-ci quitte mes épaules, l’homme fixe ma poitrine totalement visible à travers le tissu transparent. Il s’empare également de la veste de Franck après que celui-ci ait récupéré sa carte auprès de l’hôtesse qui nous invite à entrer dans la salle principale. — Je vous laisse vous installer, messieurs-dames. Bonne soirée. Nous avançons jusqu’à l’entrée de la salle. Elle n’est pas très grande. Contrairement à ce que je m’attendais, l’ambiance n’y est pas "glauque", tout juste feutrée, sans coin sombre et lugubre, joliment décorée. Au cœur de la vieille ville, dans un immeuble ancien, je pense qu’il s’agit d’un grand appartement bourgeois, voir même peut-être deux, aménagés en boîte privée. Les cloisons ... semblent avoir été toutes découpées à mi-hauteur afin d’ouvrir la vue de chaque petit box ainsi créé sur la pièce principale et centrale. Franck me prend par la taille et m’emmène jusqu’à l’un d’eux. Des petits canapés deux places sans accoudoirs, disposés en "u", composent l’essentiel du mobilier. Deux tables basses mises bout à bout forment une desserte commune au centre du box. Un couple est déjà présent sur le deuxième canapé. Il nous salue d’un bonsoir auquel nous répondons poliment avant de nous installer dans le fond. Si l’homme ne nous regarde déjà plus, sa compagne en revanche ne me quitte pas des yeux, et déjà des interrogations envahissent mon esprit. Pourquoi me regarde-t-elle ainsi ? Que veut-elle ? Le souvenir de mon aventure avec Christine me perd dans l’imaginaire d’une relation avec cette femme qui s’approche de moi. Elle délace mon bustier pour téter mes bouts de sein qui gonflent instantanément. Elle glisse entre mes jambes pour venir me lécher la fente. Immédiatement, je me sens envahir d’une chaleur torride, j’écarte mes cuisses pour qu’enfin sa langue me — Bonsoir, messieurs-dames, vous désirez prendre quelque chose ? L’arrivée du serveur m’arrache à ce délire imaginaire dans lequel j’étais déjà profondément absorbée. La femme ne me regarde plus, elle s’est approchée de son mari (enfin je suppose qu’il l’est), qui est en train de discuter avec un homme venu s’asseoir à leurs côtés. Franck saisit la carte des boissons que lui tend le garçon de salle. — Je ...
«1234...13»