1. Une aventure érotique : Le cadeau


    datte: 14/11/2017, Catégories: Première fois, Auteur: DeLaLune, Source: Hds

    Cette histoire c'est passé durant le réveillon de Noël 2004 alors que nous étions invité mes parents et moi chez nos cousins. Comme tous les ans une partie de la famille était là, étaient également présent les voisins de nos cousins. Carine la fille des voisins avait à l'époque 17 ans quant à moi j'en avais tout juste 18. Nous nous connaissions depuis l'âge de dix ans environ et nous nous entendions à merveille. J'étais de mon côté un peu amoureux d'elle, faut dire qu'elle est particulièrement mignonne et sympa. Carine est le genre de personne à l'aise partout, très bavarde et souriante elle met tout de suite les gens dans sa poche. Pour ma part, j'étais très timide et avait du mal avec les filles. Pour tout dire, à dix huit ans j'étais encore puceau et je n'avais même jamais embrassé une fille. Ainsi donc avec Carine j'étais un peu plus en confiance qu'avec n'importe qu'elle autre nana. Nous étions les deux seules personnes de notre âge et nous nous retrouvions invariablement à côté à table. Durant l'apéritif qui traînait en longueur, nous nous sommes éclipsés dans le salon d'à côté pour écouter de la musique dont Carine est grande fan. Elle me demanda ce que j'allais avoir à Noël. Je lui parlais donc des bouquins que mes parents allaient m'offrir. Je lui demandais à mon tour ce qu'elle allait avoir. Une guitare, du parfum, et d'autres babioles Elle me fit la confidence de sa nostalgie de croire au Père Noël. J'aimerai qu'il existe vraiment me dit elle, ma liste de cadeau ... serait un peu différente ! Intrigué je lui demandais ce qu'elle voudrait de plus ! - Et bien j'aimerais un petit ami, en ce moment je n'ai pas de copain et cela me manque. Tu as une copine toi ? Rouge comme une tomate, le sujet que je n'aime pas aborder est en marche - Ben c'est-à-dire que - Tu n'en n'as pas ? - Non ! Pas pour le moment - Philippe (c'est mon nom), je ne t'ai jamais vue avec une fille, ne me dit pas que tu es homo ? - Non... Non pas du tout, seulement je suis très timide et la timidité n'aide pas avec les meufs ! - Tu veux dire que tu n'as jamais fait ça ? - Si ! dis-je pour crâner, mais au regard qu'elle me lança je sentis qu'elle n'était pas dupe Heureusement pour moi, nous devions passer à table, ce qui coupa court à la conversation. Un repas pantagruélique fut servi. Ca parlait fort et la bonne humeur était de mise. Mon oncle Gérard taquinait souvent Carine sur ses petits amis et alors qu'il lui demandait en rigolant si ses amours se passaient bien, celle-ci lui répondit qu'elle n'en n'avait pas pour le moment et que d'ailleurs elle en avait commandé un à Noël. La pointe d'humour fit beaucoup rire l'assemblée Quant à moi je faillis m'étouffer, non pas de rire mais du geste de Carine qui tout en disant cela avait passé une main sous la table et caressait mes cuisses J'étais à nouveau tout rouge et ma mère me demanda si j'allais bien ? (Car quelques jours avant j'avais été grippé). Je lui répondis de ne pas s'inquiéter pour moi, que c'était sûrement l'apéritif ...
«12»