1. Vive la télé


    datte: 14/11/2017, Catégories: ff, Auteur: Le Marquis, Source: Revebebe

    Partie 6 : Vive la télé Malgré la gêne qui semblait transparaitre chez leurs filles et qu’elles ne comprenaient pas vraiment, le couple que formaient Lilian et Emma devenait de plus en plus apparent comme si toutes deux voulaient afficher leur amour au grand jour. À Madrid, où elles ne connaissaient personne, les choses semblaient plus faciles surtout pour Lilian non coutumière de tels rapports qu’elle avait toujours estimés scandaleux et immoraux. Quelques semaines s’écoulèrent d’un bonheur qui semblait parfait si ce n’étaient quelques petites mauvaises pensées secrètes qui progressivement semèrent le trouble dans la famille recomposée. Non que l’une ou l’autre soit malheureuse, car toutes quatre avaient le privilège de vivre ensemble, mais plutôt que certaines ne semblaient pas satisfaites. Le problème majeur était de savoir comment assouvir ses désirs sans faire de mal à toute la famille ? Qui, la première ferait exploser la soupape préservant toute moralité ? Ce fut celle qu’on attendait le moins, la plus innocente. Peut-être était-ce par sa naïveté, sa candeur, son inexpérience que Moon déchaina la fureur des sens. Chassez le naturel C’est d’Emma dont on va parler Ce soir-là, toutes quatre regardaient la télé, assises dans le grand sofa du séjour. Le film était pas mal, bien qu’un peu soporifique. Mais c’était surtout le second « High Art » qu’Emma voulait voir sans en toucher mot à personne. Elle pensait que les deux jeunes filles iraient se coucher après la ... diffusion du premier. Estimant qu’au mois d’octobre, il était encore trop tôt à Madrid pour mettre en route le chauffage, lorsque la soirée se rafraichissait, Emma utilisait une grande couverture pour les prémunir du froid. Et serrées les unes contre les autres comme elles étaient, rien n’était plus efficace. Toutes semblaient moitié endormies lorsque se termina le premier film et personne ne daigna se lever, le lendemain était jour de fête. Fatigue aidant, et la largeur du sofa le permettant, chacune, cherchant ses aises, s’appuya plus confortablement sur sa voisine. Toutes se trouvaient ainsi à moitié couchées. Les épouses, noblesse oblige, s’étaient blotties l’une contre l’autre. Emma, reposait sa tête sur la poitrine de Lilian qui, bien appuyé contre l’accoudoir, l’entourait de son bras. C’était assez inhabituel car d’habitude c’était le contraire. Tout à côté d’Emma se trouvait Moon qui, mi-couchée, sur un coussin prenant appui sur la hanche d’Ambre, tournait le dos à la maitresse de maison. Ainsi positionnées, Emma et Moon se trouvaient pratiquement fesses contre fesses. Le froid exceptionnel les avait toutes incitées à remonter la couverture jusqu’au cou mais aussi à bien se tasser les unes contre les autres. Sans aucunes arrière-pensées, du moins dans un premier temps, Moon rechercha naïvement à se rapprocher de la chaleur de sa voisine, non d’Ambre, qu’un coussin séparait, mais de la mère de cette dernière dont elle percevait la douce chaleur fessière sans toutefois être ...
«1234...7»