1. Alice, femme trompée, femme libérée (2)


    datte: 14/11/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: dasylum, Source: Xstory

    Épisode 2 : Axel, un ami qui vous veut du bien J'avais beau avoir pleuré toutes les larmes de mon corps, j'étais toujours aussi triste et désemparée. J'avais certes appelé Axel, mon meilleur ami, pour lui expliquer, lui dire que David m'avait trompée avec l'autre pétasse d'Ève, que je ne savais pas quoi faire, que j'avais besoin d'aide...En retour, il m'avait dit de le rejoindre chez lui, qu'il allait s'occuper de moi, me chouchouter, enfin bref, essayer de me remonter le moral. Mais si cette perspective m'évitait d'avoir envie de jeter ma voiture dans le premier fossé venu, elle était loin de m'avoir rendu le sourire pour autant. La demi-heure de route en direction de son appart me paraissait une éternité. Sans cesse, je ressassais ce qui s'était passé : Était-ce de ma faute, qu'avais-je mal fait, qu'avais-je manqué pour que non seulement il me trompe avec une fille bien plus moche que moi, mais qu'en plus il cède à ses demandes alors même qu'à moi, il me l'avait toujours refusé? Je finis par en déduire que je devais être nulle au pieu, ce qui me déprima encore plus. Alors même que si j'y avais réfléchi plus sereinement, j'aurais facilement pu m'apercevoir qu'il y avait des milliers d'autres raisons, à commencer par le fait qu'il était peut-être tout simplement complètement stupide et incapable de résister à la moindre fille entreprenante. Une seule chose me rendait "contente" : J'avais bien fait de lui demander de patienter encore un peu avant d'avoir des enfants car je ne ... me sentais pas prête. Au moins, quand je me sentirais le courage de demander le divorce, personne d'autre n'en pâtirait. Sur ces réflexions, j'arrivais enfin chez Axel. Je me trainais sur les trois étages jusqu'à sa porte puis sonna. "Entre, c'est ouvert, je t'attends dans le salon" entendis-je en réponse. Je suivis sa recommandation et à peine la porte passée, je perdis le peu de prestance que j'avais réussi à retrouver pour me jeter dans ses bras et fondre en larmes. Je lui dis tout ce que j'avais sur le cœur, tout en pleurant en même temps. Il ne répondait pas, se contenant de m'écouter, conscient que c'est probablement ce dont j'avais besoin. Je lui raconta tout, de mon sentiment de trahison aux détails les plus sordides de la trahison que je venais de vivre en passant par mon sentiment d'abandon de plus en plus fort depuis un an. De toute façon, nous n'avions jamais vraiment eu de secrets l'un pour l'autre. Une fois mon sac vidé, je me tus. Il estima alors que c'était le moment de prendre la parole. " - Alice, je me doute que tu as sans doute envie de m'entendre qu'Ève est la dernière des salopes et que David est un con qui mérite que j'aille lui casser quelques dents. Mais ce n'est pas ce que je vais te dire. - Pourquoi, le coupais-je? Toi aussi tu trouves que je n'en vaux pas la peine? - Mais non, espèce d'andouille. C'est juste que tu le sais déjà, tu sais que je le sais aussi, et ca ne sert à rien de ressasser. Et contrairement à ce que tu crois, tu en vaux la peine, ...
«1234»