1. Roméo et Juliette - Le dossier


    datte: 11/01/2018, Catégories: fh, ff, cocus, copains, Collègues / Travail, grosseins, Voyeur / Exhib / Nudisme, Oral, 69, théatre, humour, théâtre, Auteur: Gufti Shank,

    Lundi, 19h45 L’appartement de Juliette et Roméo (Juliette, Éloïse, Roméo) (Tous trois sont attablés et prennent leur dîner.) Roméo : Ah, au fait, j’ai oublié de vous dire Juliette : Oh, j’aime pas quand ça commence comme ça ! Roméo : Non, non, rien de grave, mais j’ai un dossier qu’il faut que je bosse avec Flora. Éloïse : Rien de grave, qu’il dit Juliette (déjà agacée) : Tu peux vraiment pas le bosser avec quelqu’un d’autre ? Roméo : Ben c’est mon chef qui nous l’a filé, je peux rien y faire. Juliette : Tu as son numéro, à ton chef ? Roméo : Non non non, t’appelles pas mon chef, c’est un espèce d’obsédé qu’essaie de tirer tout ce qui bouge Éloïse : Ben justement, ça peut marcher Roméo : Oh, vous allez pas me faire du boudin pour deux ou trois malheureuses heures supp ! Éloïse : Oui, le soir, tout seul avec Flora Juliette : C’est mort ! C’est hors de question ! Roméo : Mais j’ai pas le choix ! Juliette : Tu te démerdes ! Il est hors de question que tu passes du temps tout seul avec Flora ! Roméo : Mais ça m’arrive tout le temps, au boulot, de passer du temps tout seul avec Flora ! Éloïse : Ah oui ? (Un silence.) Roméo : Non, mais ce que je veux dire, c’est qu’il y a plein de moments où je suis obligé pour le boulot de passer du temps avec elle. Juliette : Oui, mais c’est dans la journée, avec des gens pas loin. C’est pas comme : le soir, tous les deux seuls dans les locaux déserts de l’entreprise Roméo : Boh ! Tu vois le mal partout Éloïse (riant) : Oui, et puis je ne vois ...
    vraiment pas pourquoi (Un silence.) Roméo : Mais je suis obligé, de toute façon, je vous répète que j’ai pas le choix, il faut qu’il se fasse ce dossier, et ça doit être bouclé avant lundi prochain. Juliette : T’as qu’à le faire dans la journée. Roméo : C’est déjà ce que je fais, mais ça suffira pas. Et puis dans la journée, on est tout le temps dérangés Éloïse : Ah oui ? Juliette : Dérangés ? Ça veut dire quoi dérangés ? Roméo : Oh, mais arrêtez cinq minutes ! Je vous parle de boulot, là Éloïse : Je dois dire que j’ai du mal à t’imaginer tout seul avec Flora parler de boulot Roméo : Oh la la la la ! Mardi, 19h35 L’appartement de Juliette et Roméo (Juliette, Éloïse, Roméo) (Juliette, Éloïse et Roméo sont attablés et prennent leur dîner.) Roméo : Ah, je vous ai dit une connerie, hier, en fait, pour mon dossier que je dois bosser avec Flora. On pourra pas le faire le soir au boulot, parce que les locaux ferment à vingt heures et ils veulent pas qu’on reste. Juliette : Eh ben tant mieux ! Bon débarras ! Roméo : Oui, alors du coup, Flora proposait qu’on aille le bosser chez elle (Juliette manque de s’étouffer et tousse violemment. Éloïse rit à gorge déployée.) Juliette (se reprenant) : Eh ben allez ! Quoi de plus naturel ? Roméo : Je me doutais que vous n’apprécieriez pas Éloïse : Et c’est un énorme euphémisme Roméo : Alors finalement, je lui ai proposé de venir le bosser ici (Un silence. Juliette, parfaitement incrédule, observe Roméo avec des yeux hagards.) Juliette : C’est une ...
«1234...12»