1. La bonne fée Morgane est une vraie salope ! (5)


    datte: 11/01/2018, Catégories: Zoophilie, Auteur: tatamix1972,

    "Calmez-vous, ma petite Éléonore !... Mais d'ailleurs, pourquoi pleurez-vous comme ça ?! Que vous est-il arrivé pour que vous soyez dans un tel état ?!... - Il est parti, l'âne... Il est parti avec le méchant bélier et il ne reviendra plus !... Ce n'est pas de ma faute... - Ce n'est pas grave, ma chérie... vous voyez, votre oncle n'est pas en colère ; il voulait juste savoir ce qu'il s'était passé pour que vous pleuriez à chaudes larmes comme une petite fille... mais, en regardant votre robe, j'ai déjà une petite idée. Il vous est sans doute arrivé un peu la même chose qu'à Luna, la première fois qu'elle a astiqué le chibre d'Hub... euh... enfin, de l'âne ! - Madame Morgane !?!... - Oui, je sais... Luna ! Ne t'inquiète pas, ça reste entre nous !... Puis, se tournant de nouveau vers Éléonore et lui tendant le bras pour l'aider à se relever... - Allez, ma belle princesse, remettez-vous debout et séchez vos larmes ! Vous allez voir, il va revenir tout seul de lui-même, notre gentil baudet... Et puis le méchant bélier aussi... et nous lui donnerons une grosse fessée pour le punir ! - Oh oui, une très grosse... Hein, tonton Henri ?! - Mais bien sûr que oui, ma petite chatte... et si ça ne suffit pas, je prendrais la trique pour corriger le méchant bélier ! Une lueur de perversité traversa le regard du sexagénaire, ce qui n'échappa pas à la "bonne" fée Morgane. L'oncle Jacques-Henri devait sûrement aimer le sexe violent, parmi tant d'autres pratiques inavouables... elle en était ...
    maintenant intimement persuadée. Elle fit un clin d’œil à la belle marocaine qui avait manifestement eu le même sentiment en entendant s'exprimer le vieil homme et qui mouilla sa petite culotte presque instantanément ! Les perspectives qui s'ouvraient aux deux femmes, puisque Luna ne doutait pas un instant que la tante Morgane ne résisterait pas à la tentation, devenaient vraiment alléchantes et se devaient d'être explorées, quitte à laisser Éléonore s'amuser toute seule avec son âne... D'ailleurs, puisqu'on parlait du loup, le sieur Hubert arriva à la porte de son box l'air tout guilleret, du genre l'âne satisfait du devoir accompli... avec, qui plus est, ce sentiment jouissif de s'être pleinement vengé, d'avoir eu une revanche éclatante sur son triste sort ! Quant à notre valeureux et beau prince charmant, il suivait le canasson à bonne distance, la démarche claudicante et le regard hagard. Il semblait porter sur son frêle corps de bélier toute la misère du monde ! Personne ne sut jamais ce qu'il s'était réellement passé pendant le laps de temps où les deux quadrupèdes avaient disparu... mais, depuis, une légende circule à travers forêts et prairies du nord de la France, comme quoi un bel âne plein de vigueur aurait sodomisé à sec un pauvre bélier, après l'avoir coincé dans un taillis d'aubépines. On raconte même qu'un effroyable bêlement transperça la douce quiétude de la forêt d’Argenteuil, en cette belle fin d'après-midi d'avril, comme s'il s’agissait de la fin du monde. ...
«1234»