1. Tentations


    datte: 12/01/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: helene2012, Source: xHamster

    Il me plaisait bien même s’il était un peu spécial. C’était le premier amant qui aimait autant le sexe et il m’avait tout fait subir. Ça me changeait beaucoup des autres hommes que j’avais fréquentés car rien ne le rebutait, de m’obliger à lui sucer la bite jusqu’au fist dans mes deux trous. J’étais allée à une fête chez une de mes copines. Mon copain d’alors avait accepté de m’y accompagner et mon futur était là. Je l’avais su tout de suite. Au cours de la soirée, il m’a entraîné avec lui et un peu plus loin dans les bois, il m’a sodomisée et si ce n’était pas nouveau pour moi, j’ai trouvé ça vraiment agréable. - Tu es quand même une belle salope, m’a-t-il dit tout de suite après ! - Et ça t’excite, lui ai-je demandé ? - Tu es bien la première qui ne se plaint pas que je l’encule ! J’ai ajouté qu’il y a un début à tout et j’ai même ajouté que comme ça il ne sera pas obligé d’acheter des capotes et nous avons pris l’habitude de nous revoir et un jour qu’il m’avait emmené voir sa mère, celle-ci m’a accueillie par un : - Alors, c’est vous sa nouvelle pute ? Elle avait ajouté que c’est gentil et que c’est ce que les hommes attendent des femmes et je ne lui en ai pas voulu. Pour la première fois que je rencontrais un vrai mâle. Quelques semaines plus tard, alors qu’il m’avait emmenée voir des copains à lui, je l’ai entendu dire que je voudrais bien. - Que je voudrais bien quoi, lui ai-je demandé ? - Que tu voudrais bien qu’il te tire, m’a répondu mon ami ! Il n’est pas si moche ...
    que ça et puis… Son copain n’était pas vraiment moche et il était même beau et quand il a sorti son calibre, j’ai compris que c’était un numéro spécial. - Ne te fais pas d’illusion, a ajouté le copain ! Je suis marié et j’aime ma femme et si je te tire, c’est pour rendre service ! Mon ami n’étais pas si mal monté que ça mais il y a des hommes bien plus chanceux que les autres et, ce soir-là, j’ai eu de la chance qu’il veuille de moi et il ma vraiment défoncée. Un vrai marteau piqueur qui s’est enfoncé des milliers de fois dans ma chatte avant de s’enfoncer aussi dans mon anus et ma bouche où il a éjaculé. - C’est un beau petit lot que tu a dégotté, a fait le type après avoir retrouvé la parole ! Je suis sûre qu’elle va accepter de faire un petit bout de chemin avec vous, a-t-il ajouté en direction des autres copains de mon ami ! Ils étaient près d’une douzaine. Je me suis allongée sur le dos et j’ai remonté mes genoux jusqu’à mes épaules avant de caler en passant mes bras dessous et j’ai attendu qu’ils se vident les couilles dans ma chatte, les uns après les autres et il y en a même eu deux qui ont resquillé parce qu’ils étaient passés les premiers et qu’ils bandaient à nouveau. - J’espère maintenant que tu es contente, m’a demandé mon ami en m’aidant à me relever ! Tu sais bien que je ne suis pas jaloux ! Ça n’était pas mon cas mais j’avais dû me faire à l’idée qu’il pouvait aller courir les filles et il lui arrivait parfois d’y courir en me laissant à la maison. Après cette ...
«12»