1. Fin des travaux


    Datte: 12/01/2018, Catégories: fh, fhh, extracon, grossexe, poilu(e)s, jardin, voiture, cérébral, Voyeur / Exhib / Nudisme Voyeur / Exhib / Nudisme intermast, Oral pénétratio, Auteur: Kristal,

    de s’enfoncer dans ma gorge ! Un goût différent, une texture étrange Une excitation nouvelle ! Dom dans mon ventre, cet inconnu entre mes lèvres, il n’en faut pas plus pour que je décolle à nouveau vers des sommets de jouissance. Je me laisse aller ! Plus j’aspirais la queue inconnue, plus Dom s’excitait et me pourfendait. Quand l’homme s’est crispé et a jouit en criant, Dom s’est raidi. Il s’est longuement déversé dans mon ventre alors que le pêcheur s’arrachait à ma bouche et remontait son pantalon. Il a déposé un baiser sur mon front, m’a caressé la joue en murmurant : — Merci ! Je n’oublierais pas ce moment ! De retour en ville, Dominique a débarrassé la voiture du matériel acheté. Pierre nous attendait. Il m’a adressé un regard malicieux, un sourire qui en disait long sur ses pensées. — Alors, vous avez fait un crochet par Marseille, ou Dom a lui-même fabriqué les pièces ?— C’est presque ça ; il y avait la queue à la caisse.— Elle devait être longue conclut Pierre en riant, l’air moqueur. Oubliant cette parenthèse, chacun s’est remis à l’œuvre. Moi dans mes papiers, épars sur mon bureau, eux armés de leurs tournevis parmi les fils et les panneaux d’aluminium. À croire qu’ils chronomètrent leurs travaux ! Juste avant midi, Pierre vient me trouver : — Kris, tu peux venir ? Ton enseigne brille de tous ses feux. Comme toi, ma chérie !— Hé, je ne suis pas ta chérie, mais celle d’Alain, ton presque meilleur ami.— Et alors ? Je n’ai pas l’intention de faire du mal à sa ...
     trop belle épouse ; bien au contraire Et c’est gentil, « ma chérie »— Vu comme ça Oui, tu n’as pas tort. J’assiste enfin à l’illumination de mon enseigne. Trop jolie ! Je suis ravie ! Du coup je les invite à boire un dernier verre. Nous nous retrouvons autour du bar. Pour l’occasion, c’est une bouteille de champagne que je demande à Pierre d’ouvrir pendant que je sors quelques amuse-gueule. Nous trinquons joyeusement ! Yann et Dom embarquent le matériel dans le camion, me font la bise et se sauvent. Pierre reste un moment pour régler les problèmes de facturation. — Dis Si je t’invite au restaurant à côté ? J’ai vraiment une grosse faim ! Nous verrons les finances après.— Pourquoi pas ? Tu m’accordes cinq minutes pour prendre une petite douche, et je suis toute à toi.— Toute à moi ? Humm Je rêve !— Tu peux : tu te contenteras de m’avoir près de toi au restau. Fraîche, lavée de mes folies du matin, j’enfile une nouvelle petite robe. Eh oui, j’ai tout ce qu’il me faut sur place, sauf mes soutien-gorge ; tant pis ou tant mieux pour les regards masculins. Nous voici en terrasse, juste à côté de mon établissement. Le repas est agréable, comme l’ambiance entre nous deux. Pierre me dévore des yeux, me fait rire de mille facéties Le vin y ajoute une pointe de piment. Je me sens détendue, heureuse Nos regards se croisent souvent, empreints d’une complicité nouvelle. L’ami de notre couple me semble plus intime. Loin d’Alain, de nouvelles sensations naissent en moi. Pierre est charmant, ...
«1...345...8»