1. La maison de soins [sissy] (3)


    datte: 12/01/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: BrusselX,

    Le lendemain, je me réveillais fatiguée et encore excitée par le fait d'avoir regardé encore et encore ces vidéos quasiment toute la nuit Je m'habillais sexy : des bas noirs avec des motifs fantaisies, un slip shorty en dentelle noire, le soutien assorti, une petite robe noire, courte et très moulante. Je fis un maquillage léger et tentais des talons un peu plus haut Je devenais folle, la seule chose que j'avais en tête : je voulais être désirée ! J'avais peut-être un peu exagéré avec les vidéos ??? Alors que j'arrivais à l'ascenseur, j'y rencontrais le chef de la sécurité, Vynce. – Bonjour Chloé ! Vous êtes superbe aujourd'hui ! – Merci Monsieur Vynce. Je lui souris. La porte de l'ascenseur s'ouvrit, et il me laissa passer. Passant devant lui, j'exagérais « innocemment » mon déhanchement. Je sentais ses yeux rivés sur mon cul, et j'adorais ça ! Dans l'ascenseur, il reluqua ma poitrine, pourtant plate, mes jambes, mon derrière arrivé au rez-de-chaussée, je passais devant lui et lui souhaitais une bonne journée, toujours en marchant avec ce déhanché qui fit qu'il ne me quitta pas des yeux avant que je tourne dans le couloir, pour entrer dans le bureau du professeur. Jenny y était, elle notait des instructions pour un nouveau patient que le professeur lui dictait. Il me fit signe de m'asseoir dans le divan et de l'y attendre. Tandis qu'il terminait sa dictée par les médicaments et la posologie, je ne pouvais détacher mes yeux des seins de Jenny. Quelle belle paire ! Si elle ...
    avait été un homme avant, comment avait-elle pu en avoir de si beaux ? La dictée finie, elle sortit. Le professeur vint s'asseoir près de moi, sur le divan. – Vous êtes superbe Chloé ! C'est pour moi que vous vous êtes habillée comme ça ? – Je non enfin Je rougis. – Pas de soucis, vous avez raison : c'est pour vous que vous vous habillez comme ça ! Vous aimez plaire et être désirée ! J'acquiesçais de la tête. – Pendant que je dictais mes instructions à Jenny, j'ai vu que vous étiez attiré par sa poitrine jolie, hein ? – Heu oui c'est que je me demandais, si elle était un homme avant, comment – Pas de soucis ! La clinique de chirurgie esthétique, ici à côté. Et je pourrais vous faire la même chose ! – Vraiment ? – Oui, mais il va falloir les mériter et être bien obéissante, d'accord ? Sa main se posa sur ma cuisse, qu'il caressa langoureusement. Je rougis et lui sourit. Sa tête avança vers moi mon cœur battait la chamade, mais lorsque ses lèvres se posèrent sur les miennes, je lui rendis son baiser et lorsque sa langue caressa mes lèvres, celles-ci s'entrouvrirent timidement sa langue en profita et vint à la rencontre de la mienne mon cœur battit encore plus fort prise dans la passion du baiser, je me retrouvais je ne sais comment assise sur ses genoux, l'embrassant passionnément ses mains se posèrent sur mes fesses, puis passèrent sous la jupe je sentis ses mains caresser, malaxer mes fesses, tandis que nos langues tournoyaient ensembles soudain, je sentis son doigt suivre mon ...
«1234...17»