1. Candualiste un jour, candauliste pour toujours 2/2


    datte: 12/01/2018, Catégories: Plus on est, Auteur: Georges,

    Elle s’est préparée a la soirée vêtue d’une simple chemisette bleue-ciel à moi, a moitié boutonnée et d’un string ficelle noir, elle adore se faire toucher en gardant sa petite culotte sur elle et se la faire enlever par des mains avides, assis au clair de lune sur la terrasse encore brulante, écoutant le chant des petits bestioles, nous attendons fébrilement nos invités, sa peau commence déjà à brunir, sans marques blanches, puisqu’elle s’est baladée a poil quasiment toute la journée - Je crois qu’on a frappé chéri - Je vais ouvrir, ça va aller chérie ? trois hommes pour te faire jouir ce soir - J’ai honte, fait les assoir je vais faire une retouche à mon maquillage et j’arrive Lorsqu’elle est revenue sur la terrasse les deux hommes se sont arrêtés de parler, ils regardaient ses longues jambes, on devine le min slip sous la chemise et les aréoles de ses seins qui pointent - Bonsoir messieurs - Bonsoir charmante apparition venez prés de nous Se qui se passe est irréel, je crois voir un début de film pornographique, sans slips sous leurs shorts ils bandent déjà, tout comme moi, Sonia vient se poster debout, les jambes légèrement entrouvertes, entre eux deux restés assis sur le matelas du transat, sans perdre de temps deux mains se posent sur les mollets et remontent très lentement tout comme les lèvres qui embrassent la peau douce de ses cuisses, elle a posés ses mains sur les épaules de ses futurs amants et attend la suite, ses yeux demandent mon approbation, mon sourire ...
    suffit a la rassurer, tout ça se passe en silence, a quoi bon des mots ? Les gestes parlent pour nous Les doigts atteignent le triangle de tulle, la poitrine de ma femme se gonfle, elle ferme les yeux lorsque le fond est écarté, les lèvres se décollent dans un clapotis sonore - Haaaaa... Xavier chéri ? - Oui mon amour je suis là, laisse les faire connaissance avec ta minette - Elle est trempée - C’est vrai, ça coule entre nos doigts - Vous devriez la lécher - Tirons sur sa petite culotte resserrez les cuisses afin qu’elle tombe a terre - Vous pouvez tutoyer la chienne que vous allez défoncer, elle adore les mots crus - Allonge-toi sur ce transat catin, pose ton cul sur le coussin, écarte toi au maximum, montre nous ta craquette de salope Elle obéit sans sourciller, ses mains et ses pieds pendent de chaque coté du siège, sa chatte bien exposée est fendue, j’aperçois son étui a bites rose, rendu luisant par la mouille, ainsi que son œillet bien ‘défroissé’ Juan s’agenouille à sa gauche et Darlin à sa droite, des doigts nerveux dépattent la chemisette, les seins mis à l’air sont immédiatement aspirés dans un bruit de succions peu délicats, deux mains partent en exploration sur ce corps impudiquement offert, sous l’effet voluptueux les talons remontent vers les fesses, les genoux s’ouvrent donnant directement accès au cratère qui libère sa lave Darlin délaisse le sein et mordille chaque centimètre carré de peau menant vers l’entrejambe, ma femme se tord sous cette caresse improvisée, ...
«1234»