1. Période de soldes toute l'année (1)


    datte: 12/01/2018, Catégories: Transexuels, Auteur: sifeminin, Source: Xstory

    Voilà ce qui m'est arrivé il y à quelques temps. En début de cette année je suis parti m'acheter une combinaison en lycra laqué dans un sexshop du côté de pigalle. Je faisais toutes les boutiques pour chercher ce que je voulais vraiment en l'occurrence cette combinaison et en grande taille car je suis grand. Il y a toujours une ambiance assez sympa, assez excitante, assez chaude dans ces magasins, je pense qu'il doive vaporiser du poppers. Je n'y vais pas souvent mais c'est vrai qu'il y a un petit côté aphrodisiaque juste en entrant. Dans un premier temps, je me suis retrouvée dans un magasin qui était plutôt réservé aux gays; mais je ne pouvais pas faire un mètre sans me faire caresser, c'était très agréable mais déconcertant quand même. Je suis ressorti de là avec une énorme érection quand même. Après avoir poussé plusieurs portes, j'ai fini par trouver la combinaison à ma taille dans un magasin tenu par un couple d'une cinquantaine d'années mais très attirant. Rien que de toucher cette tenue accrochée à son cintre j'en avais une grosse érection. La patronne s'est approchée de moi et m'a demandé si ce que je regardais était pour moi, je lui ai confirmé, mais j'avais peur de ne pas pouvoir rentrer dedans quand même. Elle prit le produit et m'accompagna jusqu'à la cabine d'essayage qui se trouve au sous-sol du magasin, là où se trouvait tous le rayon sextoys et elle me dit qu'il fallait que je me déshabille complètement pour l'essayer, il fallait juste que je garde mon slip. ...
    La je me suis quand même pris une grosse honte car en finissant de me déshabiller j'ai réalisé que en fait je n'avais pas de slip mais un tanga ce qui n'est pas vraiment masculin... Du coup je m'arrête net alors que j'ai déjà enlevé mon pantalon mais mon t-shirt est suffisamment long pour cacher mes parties intimes. La patronne me regarde avec un sourire coquin et complice puis me dit: "vous avez quelque chose à cacher", " ne vous inquiétez pas j'ai déjà vu des fétichistes". C'est ainsi qu'elle a soulevé mon t-shirt et découvert mon tanga en Lycra, de sa main elle effleura mon sexe ce qui le fit grossir en quelques secondes. Maintenant je n'avais plus rien à lui cacher je m'assis sur le tabouret pour commencer à enfiler cette douce combinaison, j'avais tiré le rideau j'ai constaté que cette combinaison m'allait à merveille. Ça y est j'étais convaincue j'allais acheter cette pièce. Mais la patronne l'a rouvert pour me ramener une robe longue et très sexy dans la même matière et qu'elle voulait me faire essayer. Sur le coup j'ai un peu protesté mais à vrai dire elle ne m'a pas trop laissé le choix en me disant que je devais être une grosse salope si je portais de tels sous-vêtement... Du coup la patronne m'a regardé dans ma combinaison et comme moi elle m'a dit que cette dernière m'allait à merveille. Ensuite elle m'a dit: "maintenant salope fous-toi à poil et enfile cette robe longue moulante". Ayant en quelques secondes, perdu tous mes moyens, je me suis exécutée. Maintenant ...
«123»