1. Sissy à bord (Ep. 4)


    datte: 14/01/2018, Catégories: Anal, Gay, Transexuels, Auteur: BrusselX,

    (... suite...) Je passais le reste de la matinée à étudier les explications rudimentaires du set de maquillage, et fit quelques essais, mais le résultat était clownesque, heureusement qu’il y avait une petite bouteille de démaquillant compris dans le set ! L’après-midi j’aidais en cuisine, puis en fin d’après-midi je me promenais sur le bateau, désœuvré. Entendant du bruit qui venait d’une pièce proche du réfectoire, je m’y rendis. C’était une salle aussi grande, avec dans le fonds un vieille TV et quelques canapés, au milieu plusieurs tables, et de l’autre côté quelques baby foot et une petite bibliothèque avec quelques livres et quelques comics. Une des tables était occupée par quatre marins, qui jouaient aux cartes. Il y avait des pièces de monnaies, des cartes sur la table, et chacun avait cinq cartes en main. Il y avait le second, qui semblait gagner la partie vu le tas de pièces de monnaie plus important devant lui, deux autres marins que je ne connaissais pas, et Ron, qui me fusilla du regard dès que j’entrais. En plus il avait le moins de monnaie face à lui, je supposais donc qu’il perdait la partie. J’allais les laisser jouer et quitter la pièce, mais le second m’appela… - Non, t’en vas pas ! C’est mon jour de chance aujourd’hui, je gagne du pognon et une jolie poupée, ha, ha, ha ! Je m’approchais. Je sentis les regardes des quatre hommes sur moi. Étrangement, je pus sentir les trois regards de désirs, et celui de dégoût. C’était différent. Les regards pleins de ...
    désirs me caressaient, m’entouraient, le regard plein de dégoût me rejetait, me piquait… Je portais les bottines, desquelles dépassaient des petites socquettes blanches, une jupe courte et un débardeur assorti, sous lequel on devinait un soutien noir et mauve. Sous la jupe un string assorti. Je m’approchais du second, qui m’attrapa par la taille et me fit asseoir sur ses genoux. Je mis mes mains autour de son cou, pour ne pas tomber. Et parce qu’il était tellement viril. Dans ma tête, son sexe imposant fit son apparition… non, non, pense à autre chose ! - Je paye pour voir ! Des pièces atterrirent au milieu de la table, où il y en avait déjà quelques-unes, près du paquet de carte. Le second tenait d’une main ses cartes, son autre main venant se poser sur mes fesses, les caressant virilement. Le premier marin laissa tomber ses cinq cartes sur la table, sans les retourner… - J’ai rien… L’autre marin montra son jeu, étalant les cinq cartes face visible. - Paire de 10 à l’as… La main du Second malaxa mes fesses, plus virilement, avec f***e. Le rouge me montait aux joues, je tentais de rester concentré sur le jeu que je découvrais. Ron dévoila ses cartes, un sourire aux lèvres. - Hé, hé, à moi le flouze les gars ! J’ai un brelan de dames ! La main du Second passa sous le string, suivant mon sillon, tournoyant autour de mon anus. J’essayais de rester concentré, mais ça devenait de plus en plus difficile. Je ne pouvais ignorer mon sexe de plus en plus dressé, ces papillons dans le ...
«1234...11»