1. LA REVELATION


    datte: 16/01/2018, Catégories: Hardcore, Gay, Transexuels, Auteur: lope56,

    Je porte en secret de la lingerie féminine depuis longtemps (en commençant par une petites culotte puis un soutien-gorge, des bas nylon agrafés à un porte-jarretelles et petite culotte et j’allais dans les bois pour me déshabiller et m’exhiber en me masturbant) mais j'ai pris conscience de mes tendances homosexuelles depuis 4 ou 5 ans et j'ai osé franchir le pas grâce aux messageries gay quand j'ai rencontré Dominique mon premier amant et j'ai constaté que je me suis comporté très naturellement sans aucune retenue comme une vraie salope homosexuelle : nos lèvres se sont jointes , nous nous sommes embrassés avec la langue, j'ai pris son sexe dans ma main pour le branler avant de le décalotter pour prendre son gland dans ma bouche amoureuse tout en lui caressant les couilles et je l'ai sucé jusqu'au l'extase finale où j'ai reçu son sperme chaud et parfumé sur la bouche que j’ai avalé et j'ai adoré ça. J'ai donc constaté que j'étais une véritable salope et j'ai rapproché ça de mes goûts pour les dessous féminins ; j'ai alors fais ma première expérience de travestie en m'offrant, maquillée comme une pute avec ma perruque, un collier et des boucles d’oreilles, à mon amant Dominique en me dévoilant devant lui en soutien-gorge, avec mes bas nylon agrafés à mon porte-jarretelles et ma petite culotte de salope et il a beaucoup apprécié (il a commencé à bander et à sortir sa belle queue de son slip avec une belle paire de couilles pendantes pour se branler) j'ai commencé à mouiller ...
    dans ma culotte et j’ai caressé mon clitoris en érection en le regardant vicieusement en passant ma langue sur mes lèvres sensuelles d'homosexuel en murmurant « Mmm ! mmm ! Comme c’est bon mon chéri ». Alors il m'a possédé pour la première fois : je me suis offert à lui à quatre pattes en cambrant les fesses et en faisant glisser ma petite culotte le long de mes jarretelles pour me faire lécher le petit trou et pénétrer par son beau sexe en érection que j'avais longuement sucé et il m’a enculé, ce qui m'a procuré une jouissance inouïe quand j’ai senti ses couilles entre mes fesses et j'ai gémit comme une femme quand il a éjaculé dans mon trou palpitant. Depuis ce jour j’ai eu plus d’une douzaine d’amants qui m’ont possédé parfois à plusieurs (j’adore sucer une ou plusieurs queues à la fois tout en me faisant pénétrer). Je drague habillé en femme avec jupe, corsage et talons hauts, maquillée comme une pute homosexuelle et je baise dans différents hôtels de Lorient ou au sauna Le korosco ou dans des partouzes d’homosexuels au bar « Drôle de … » en m’exhibant pour me faire baiser et je commence à être connue pour être une vraie salope. Après une séance de déshabillage, j’adore me faire prendre en bas nylon et porte-jarretelles après avoir fait glisser ma petite culotte le long de mes jarretelles en cambrant le cul pour me faire lécher la rondelle palpitante dans la raie des fesses : je jouis avec des gémissements et des râles comme une femme au milieu d’un cercle d’hommes qui ...
«12»