1. 1 - Mise en place


    datte: 20/01/2018, Catégories: fh, fhh, Collègues / Travail, hotel, vengeance, préservati, Partouze, confession, vengeance, extraconj, Auteur: VincenLise,

    Ce récit est en deux parties. Dans la première, c’est l’épouse, Anne, qui raconte son aventure.Dans le second, à paraître, les deux donneront leur version. Je crois bien que cela fait plus de dix ans que je ne me suis pas retrouvée seule, vraiment seule, sans les enfants, sans mon mari. Lorsque mon patron m’a proposé ce stage, j’ai d’abord pensé refuser. Mais, réflexion faite, j’ai accepté. Finalement tout s’est bien goupillé. Comme c’est en juillet, j’ai pu confier mes enfants à ma mère et c’est donc l’esprit tranquille que je me cale confortablement dans ce fauteuil de première du TGV Marseille-Paris. Quel plaisir de ne rien faire, ne pas gronder les enfants qui crient et dérangent les voisins. Les voisins, ce lundi matin sont plutôt des cadres ou des retraités. Ces quinze jours vont me faire du bien. Nathan, mon mari, me devenait insupportable. Pourquoi ? Je n’en ai pas la moindre idée. Sûrement un passage à vide dans notre couple, la fatigue, les enfants. Mon esprit vagabonde. Le train arrive, je n’ai pas vu le temps passer. Quelle idée d’avoir pris une si grande valise. Paris n’est pas la Sibérie, j’aurais pu me contenter de mes vêtements du midi. Un homme me propose de la descendre. Suis-je si vieille que ce garçon, car il ne fait pas bien vieux, propose de m’aider ? Autre hypothèse, peut-être suis-je encore assez sexy, pour qu’un jeune homme s’intéresse à moi ? Je décide de ne retenir que la femme sexy. Après tout, j’ai fait des efforts de tenue, au point que mon ...
    mari m’avait dit, toujours pince-sans-rire, ou prêchant le faux pour connaître le vrai, me regardant enfiler mes petits dessous avec ma robe prêt du corps : — Oh, oh. Madame se met sur son trente-et-un. Tu penses séduire un riche parisien ?— Et pourquoi pas ! Peut-être que, lui, serait plus attentionné avec sa femme. Et vlan. Quinze-A. Vous voyez un peu l’ambiance dans mon couple. Taxi. Hôtel. Enregistrement au centre de formation qui est situé dans le même bâtiment. J’espère que les soirées sont libres car j’ai bien l’intention de faire du tourisme. Il faut attendre un peu avant de recevoir son badge. — Bonsoir. Je tourne la tête. C’est bien à moi que s’adresse ce salut. Je dois avoir l’air surprise car on insiste. — Tout à l’heure. Le train. La valise. Mais bien sûr, c’est mon galant jeune homme. — Oh, bonsoir. Excusez-moi, je ne m’attendais pas Et nous échangeons quelques platitudes, constatant que nous allons suivre la même formation. Il me présente un collègue. Ils travaillent à Lyon, ce qui explique que nous soyons arrivés par le même train. Mardi, la formation commence vraiment, intense mais très intéressante. Comme par hasard le garçon – Guillaume – n’est jamais bien loin, et tout naturellement nous formons un binôme pour les travaux pratiques. Il est mignon, prévenant. Bref il me rajeunit de Pas de doute il me « fait la cour ». Je mets cette expression entre guillemets car, à notre époque, ce n’est plus de mode. Pourtant c’est drôlement agréable. De temps en temps, son ...
«1234...9»