1. Bisou du soir


    datte: 25/01/2018, Catégories: Mature, Première fois, Tabou, Auteur: Cuty_Wolfy,

    Ça a commencé quand j'étais très jeune. Le soir au moment d'aller dormir, ma mère venait me souhaiter une bonne nuit. Et parfois, quand elle était un peu éméchée, elle me changeait pour me mettre en pyjama, j'étais nu et allongé sur mon lit et elle se penchait au dessus de mes parties et embrassait du bout des lèvres mon petit sexe. La première fois fut brève et rapide. Elle m'enlevait mon slip et elle s'est penchée sur moi rapidement pour m'embrasser. Et moi je ne comprenais pas vraiment, ça me faisait rire. Presque comme des chatouilles. Pas d'érections, je n'étais pas encore assez mature pour connaître ces choses. Beaucoup de soir se rejouait la scène. Et a chaque fois qu'elle avait bu, au moment de baisser mon slip elle se penchait pour embrasser mon pénis. Ses cheveux bouclés me chatouillaient le ventre. Elle redressait la tête aussitôt et continuait à m'habiller avec un sourire, et moi je riait. Puis les soirs où elle était sobre elle ne m'embrassait pas. Du moins, elle n'embrassait pas mon entrejambe. Alors qu'elle venait de baisser mon slip et qu'elle ne s'était pas penché au dessus de moi, je lui demanda en riant « Maman, tu me fais un bisou sur le zizi ? » Elle me regarda mi choquée, mi colérique, puis s’exécuta. Elle ne souriait pas. Elle se rendit peut être compte qu'elle était piégée à son propre jeu. Tout les soirs maintenant j'avais mon bisou en bas. Souvent elle le faisait machinalement, et quand elle oubliait, je lui réclamait, alors comme une bonne mère ...
    elle se penchait et embrassait mon zizi. Ca me faisait rire, j'en demandais encore, encore. Elle se penchait et m'embrassait à nouveau, plusieurs fois le même soir. Un de ces soir où elle avait plus que bu, où elle était ivre, c'est allé un peu plus loin. Elle me déshabillait mais elle couché à côté de moi, sans la f***e de rester debout. Elle fit glisser mon slip et posa sa tête sur ma cuisse pendant quelques secondes. Elle agrippa du bout des doigts mon sexe et commença a me masturber. C'était agréable. Je ne disais rien. Elle se pencha au dessus de moi mais au lieu d'embrasser comme d'habitude, elle ouvrit la bouche et avala mon pénis. C'était très agréable, chaud et mouillé. Elle léchait avec sa langue mon sexe qui était dans sa bouche. Puis elle fit des va et viens de haut en bas. Ça a duré plusieurs secondes. Elle s'arrêta et reposa sa tête à côté de mon sexe recouvert de sa salive, en embrassant mon entre cuisse. Je lui demanda encore. « Tu veux que je te suce encore ? » Je lui répondit oui, et elle recommença. Malheureusement, petit à petit, ces expériences étaient de plus en plus rare, et à mesure que je grandissais, et que j'étais en age de comprendre ces choses. Plusieurs années plus tard, j'étais un jeune adolescent un peu en avance sur mon age. J'avais mon sexe qui se développait avant les copains, même ceux qui avaient redoublé, et j'en était fier. A la même période, je me suis cassé le coude et le poignet du à une chute dans une rivière peu profonde. Et à cet age ...
«12»