1. Ma sœur, mauvaise joueuse (2)


    datte: 26/01/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Lord_Tic_et_Tac,

    Nous étions vautrés dans le canapé du salon, à moitié habillés. Notre moment de baise intense passé, nous avons repris notre calme. Manon et moi étions conscients de ce que nous avions fait. Je ne regrettais pas le moins du monde. J'essayai de croiser son regard pour savoir si elle était du même avis que moi. Visiblement, oui même si elle paraissait gênée. Elle ne portait plus que sa jupe tandis que mon sexe était toujours planté en elle. Je venais de jouir en elle et pourtant je ne me sentais pas mollir. - Eh bien... on peut dire qu'on a fait fort là... - Euh...oui, me répondit-elle avec un sourire mi-gêné mi-coquin. Elle ne semblait en rien regretter ce que nous venions de faire car elle restait sur moi, ses bras autour de mon cou et le visage juste devant le mien. Elle était radieuse et semblait heureuse. Son visage entièrement rouge de part la fatigue resplendissait de satisfaction. Je me demandais si c'était dû au fait que je suis un bon coup au lit ou si tout simplement car elle avait prévu de coucher avec moi avant d'arriver à la maison. Je me doutais qu'il y avait plus qu'une simple histoire de pari raté mais je préféras ne pas en parler, en tout cas, pas tout de suite. - Si on prenais nos vêtement et qu'on allait prendre une douche avant que les parents ne rentrent ? - Bonne idée ! Elle pris ses vêtement posés à côté de nous sans se retirer. Je compris alors qu'elle n'avait pas l'intention de le faire. Je la serra contre moi et la souleva en me levant du canapé. Je ...
    l'ai portée jusqu'à la salle de bain où elle lâcha les vêtements qu'elle tenait. Elle fût tout de même obligée de redescendre pour terminer de se déshabiller et me permettre de le faire aussi. L'impatience et le peu de vêtements qui nous restaient à tous les deux nous ont permis de rentrer très vite dans la douche. L'eau chaude sur notre peau ne nous aidaient pas vraiment à calmer nos ardeurs, tout comme nos caresses discrètes sur le corps de l'autre pendant que l'on se savonnait. Il ne fallut que quelques instants pour que nos mains caressent intensément le sexe de l'autre sans aucune retenue. Manon me masturbait lentement mais fermement tandis que j'insérais un doigt puis deux dans sa fente encore bien dilatée. Collés l'un à l'autre, la température ne cessait de monter. Il fallu beaucoup de force à Manon pour s'écarter de moi. Non pas qu'elle souhaitais arrêter, mais elle voulait tout de même se laver. Elle se retourna donc pour prendre le savon posé par terre derrière elle. Sa posture m'offrant une vue plus que parfaite sur son petit cul bien ferme et la proximité de ma verge me poussa à entrer. Je ne pus me retenir et sans prévenir, je pris ma verge, la posa devant sa chatte et poussa d'un coup sec tout au fond. Manon cria de surprise avant de gémir de plaisir. Ma verge de taille honorable était en train de la défoncer tout en longueur et elle aimait ça. Elle s'était un peu redressée et avait posé ses mains au mur pour y prendre appui. Je ramonai avec ferveur son antre ...
«12»