1. Et si Mélanie remplaçait Bertrand ?


    datte: 27/01/2018, Catégories: ff, Collègues / Travail, fsoumise, hsoumis, fdomine, fgode, Auteur: Lucia,

    Résumé La liaison entre Christelle et Mélanie grandit peu à peu et devient de plus en plus forte. Mélanie est entreprenante, souvent dominante, mais en tombant amoureuse de Christelle, cherche à changer son comportement un peu "macho". Néanmoins, ce côté dominant contraste avec le caractère soumis de Bertrand, le mari de Christelle. Et si, finalement, Mélanie remplaçait Bertrand ? Les jours se suivent. Je passe tous mes midis chez Mélanie et elle vient de plus en plus souvent chez moi. La plupart du temps quand Bertrand travaille le soir Il est content que je ne sois pas seule. Il ne se rend compte de rien, d’autant plus que Mélanie ne fait rien pour attirer l’attention. Notre amour grandit sereinement. Nous avons toujours plus envie de passer du temps ensemble. Je lui propose de venir avec moi à la gym. À la gym nous ne sommes qu’entre femmes, et je constate que malgré son amour pour moi, ma jolie Mélanie n’est pas indifférente au charme de certaines participantes. Mais je ne dis rien, je ne veux pas qu’elle me sente jalouse. Le soir, souvent, nous dinons chez moi avec mon mari. Il est heureux de me sentir épanouie avec ma nouvelle amie. Le plus dur, c’est de faire l’amour avec lui. Contrairement à Mélanie, je suis sentimentale. Et quand je n’aime pas, je n’ai pas envie. Mais je suis mariée et j’ai des obligations Alors j’imagine plein de choses. J’imagine Mélanie en jupe courte. Je la pousse contre une table, lui relève la jupe, lui arrache sa culotte et je me prends pour ...
    un homme. J’aimerais la pénétrer comme le ferait un garçon. Ce soir, à la gym, je suis un peu énervée : Mélanie n’a de cesse de regarder Julia, une jeune étudiante de vingt ans. Elle fait même tous les exercices en duo avec elle. Elle dit que si nous faisons les exercices ensemble, elle ne saura pas se retenir. Excuse facile, ne trouvez-vous pas ? À la maison, le soir même, se situe ma seconde source de frustration. Alors que je m’absente pour mettre coucher les enfants, Bertrand en profite pour draguer Mélanie. C’est elle-même qui, triomphante, vient me l’annoncer une fois que je suis sortie de la chambre de mon fils. — Bertrand n’a peur de rien ! Ça va bien dans ton couple en ce moment ? Il voulait m’inviter à sortir un de ces soirs Il paraît que tu n’aimes pas aller au resto. Je ne lui réponds pas tout de suite, puis, sèchement, je lui dis : — Il se fait tard, tu devrais rentrer. Tu as eu une journée épuisante. En voyant mon regard, Mélanie comprend qu’il ne faut pas insister. Cinq minutes après, j’entends sa voiture s’éloigner sur la route. Je rejoins Bertrand. — Chérie, j’ai envie de toi.— Tu as envie de moi ou de Mélanie ? Il nie. — Quoi ? De quoi tu parles ?— Laisse tomber, Bertrand. Elle m’a raconté que tu l’avais invitée au restaurant sous prétexte que je n’aime pas y aller. Tu ne te doutais pas qu’elle allait me le répéter ?— J’ai dit ça comme ça En voyant son air penaud, il me fait de la peine. Mais ce soir je suis énervée et comme je n’ai que lui sous la main je ...
«1234»