1. une histoire 4ème partie


    datte: 27/01/2018, Catégories: Gay, Auteur: gaimago, Source: xHamster

    Ce dimanche mon père devait se lever de bonne heure pour aller chercher Philippe et Sacha. Il m’avait proposé de rester dormir plus tard, et de réceptionner ce qu’il avait commandé pour le repas de midi. J’acceptai avec plaisir sa proposition. Encore dans mon lit, j’entendais mon père se préparer. En pensant à Christophe, je bandais sérieusement. M’étant assuré que mon père était parti, j’ai mis mon peignoir de bain pour aller chez Christophe. J’ai frappé à sa porte, il m’a ouvert entièrement nu. A peine entré, il a fait glisser mon peignoir, je me suis retrouvé tout nu, mon sexe encore bien raide. Il m’a embrassé dans le cou, puis descendu sur torse pour me suçoter mes petits tétons l’un après l’autre, les tétant parfois. Je me laissais faire, profitant de ce plaisir. Il m’a fait pivoter, s’est collé à mon dos. Je sentais son sexe sur mes reins. Ses mains caressaient mon torse, descendaient sur mon ventre, effleuraient les poils, s’attardaient sur ma verge en la décalottant doucement, passant son indexe sur le frein et l’urètre, caressaient mes boules. Tout en avançant vers sa chambre, il a passé sa main entre mes cuisses pour remonter vers mes fesses. Il m’a assit sur le bord du lit, puis couché sur le dos. J’étais complètement passif pour déguster cette extase que me procurait Christophe avec cette douceur qui mettait en confiance. Il a repris l’exploration de mon torse durcissant le bout de sa langue pour titiller mes tétons. Il a poursuivi son voyage vers mon nombril, ...
    glissé doucement vers mon sexe raide sur mon ventre. Il glissa vers mes testicules. Sa bouche les prit une à une pour les gober, ce qui eut pour conséquence de tirer sur la peau de ma verge et me décalotter. Il reprit le même chemin pour remonter vers mon gland entièrement découvert. Avec sa bouche, il remontait le prépuce pour me calotter à nouveau. Il fit cela plusieurs fois avant de m’écarter les jambes. Je faisais mon maximum pour me retenir et profiter de ses plaisirs que je découvrais. Jambes écartées, il souleva mon bassin pour que sa langue descende sur mon périnée. Ses mains avaient écartés mes fesses. Sa langue commençait à explorer un endroit plus secret. Je sentais mes poils de mon anus tous mouillés de sa salive. Il est difficile de rés****r à une sensation aussi forte que ce plaisir. Je faisais de mon mieux pour retarder l’explosion. De son indexe, il me massait l’anus. A chaque passage, je me contractais, il devait le voir, puisqu’il y remettait la langue pour l’humidifier. J’ai repoussé sa main lorsqu’il voulu y enfoncer son doigt. Il n’insista pas. Il me remonta entièrement sur le lit pour s’allonger sur moi. J’avais les bras relevés, sa bouche embrassant mes aisselles Je sentais son sexe passer entre mes fesses, pour se coller sur le mien en se frottant l’un contre l’autre. A chaque va et vient, ils se décalottaient en synchronisation. A mes gémissements, il devait se dire que j’allais bientôt éjaculer. Alors il reprit mon sexe en bouche. Il n’avait aucun ...
«1234...»