1. les culottes de ma mère


    datte: 29/01/2018, Catégories: BDSM / Fétichisme, Masturbation, Tabou, Auteur: maxou1959, Source: xHamster

    Je m'appelle Nicolas, j'ai 22 ans et je vis avec ma mère, Marie 43 ans, et ma sœur, Laura 21 ans. Ma mère est une très jolie femme, grande, de long cheveux blonds, s'habillant sexy. C'est une prof de math dans un lycée. Ma sœur est infirmière, elle est un peu plus petite que ma mère, la plupart du temps elle à une queue de cheval brune. Quand elle travaille, elle porte une blouse toute la journée, c'est pourquoi, une fois à la maison, elle se promène, sans gène, en petite culotte et en nuisette. L'histoire que je vais vous raconter à débuter il y a 5 ans. J'avais alors 17 ans, ma mère 38 et Laura 16. Ce jour là, Laura partait en voyage scolaire à Londres durant deux semaines, ce qui signifiait autant de jours de tranquillité car Laura et moi nous nous disputions pour un rien, par exemple débarrasser la table, ce qui avait le don d'agacer ma mère. Après avoir laisser Laura à l'aéroport, ma mère s'installa à côté de moi sur le canapé. Nous regardâmes tous les deux la télé pendant un moment puis elle engagea la conversation : « Bon, vu que ta sœur n'est pas là, ça te dirai qu'on se fasse une bonne pizza ? Oh ouais ! Chorizo ou quatre fromages ? Hum... Les deux, m'a t-elle répondu avec son plus beau sourire. » Elle enfila donc sa veste et partit chercher les deux pizza. La pizzeria était à 10 minutes de la maison, il avait donc une heure environ avant son retour. Ne m'étant pas vider les bourses depuis un moment, l'idée de me masturber était très présente mais je ne voulais pas ...
    regarder une vidéo porno sur internet comme j'en avait l'habitude de le faire. Je voulais quelque chose de plus « réel ». Ayant à une période fantasmé sur ma mère, je me suis dit que je pourrai me vider en pensant à elle. Je me dirigeais donc vers son placard, pris un string et commença à le poser sur mon visage tout en caressant mon sexe. Rien qu'à la vue du string je bandais fortement. Il faut dire que j'étais encore puceau et que le moindre petit truc me faisais bander. Mais ce n'était pas assez excitant, je reposa donc le string et en pris un autre dans le bac à linges sales. Celui ci n'avait aucune odeur particulière sur la face avant mais une légère odeur d'anus sur la ficelle. Je reniflais à cet endroit là tout en me branlant. Cette odeur avait le don de m'exciter au plus au point. Je pensais à des choses que j'avais vu dans certain film mais là je les faisais à ma mère. Quand tout à coup, cette dernière entra dans ma chambre et me surpris queue en main. Elle était gênée, puis elle vu son string sur mon nez et poussa un cri, ferma la porte et s'en alla. Moi, choqué, avait débandé direct. Un peu plus tard, je descendis dans le salon, je retrouvais ma mère qui regardait la télé. Sur la table les boites de pizza. Ce n'était pas les boites de d'habitude, elle avait dû aller à la nouvelle pizzeria du bout de la rue, ce pourquoi elle était rentré plus tôt. La honte m'envahissait, on n'osa pas se parler. Puis elle rompu le silence : « Dis, tu pensais à moi quand tu te... ? ...
«12»