1. Un bon concert cette nuit-là


    datte: 30/01/2018, Catégories: Gay, Auteur: cedex33, Source: xHamster

    Quoi de mieux qu'un concert en plein air pour trouver une bonne bite. Il faut dire que ce n était pas n'importe quel concert : une tapée d'homo en fosse : je n'avais plus qu'à me servir. Pas de slip, un jean, des basket et un tee shirt blanc : voila ma tenue de combat. La salle chauffe, moi aussi. les sons se font plus violent : la foule commence à s'exciter. Nous sommes tous collés, ça bouge...je commence mes approches : je commence à repérer les mecs les plus bandants, je m'approche en dansant bien évidemment... faut y aller tout doux : tout est possible : on est pas à l'abri d'un pur hétéro qui nous foutrait son point dans la gueule, ou mieux, un hétéro prêt à se faire péter la rondelle. En tout cas : première proie repérée, je m'approche, je suis collé derrière lui et commence à le frôler avec ma bite bien moulée dans mon jean. Là, être attentif à sa réaction : soit il cherche avec son cul à se frotte à ma bite soir il se retire : c plutôt mal parti dans ce dernier cas. Le type a l'air plutôt réceptif : je continue et me fait insistant et pris par la musique pose une main sur ses hanches. Pas de réactions non plus : c'est un boulevard : tout est permis. Je l'entoure et commence à chercher son bouton de braguette. je déboutonne, baisse un peu la fermeture éclair. personne ne voit : tout se passe sous son tee-shirt et là, je découvre son chibre, à moitié bandant. je malaxe, je profite : il durcit. je commence à le branler : il se laisse faire au milieu de la foule. Il ...
    n'aura pas fallu longtemps : ce type m’inonde les doigts de son sperme chaud. je m’essuie à son slip et m'éclipse. Je suis déjà à la recherche d'une autre proie. J'en ai branlé 12 ce soir là jusqu'à tombé sur le bon. Une bite bien épaisse, avec une bonne odeur de mâle : tout ce que j'aime. Je ne pouvais pas passer mon chemin sans la sucer. Pas question de trop le branler comme les autres. je me le gardais bien au chaud. je le pris par la main et nous nous sommes éloignés : d'abord il voulait pisser : j'aurais bien tout avalé mais c'étais pas l'endroit : je lui ai juste pompé la dernière goutte. mais une fois sa bite engloutie, pas question de la lâcher : j'ai senti sa bite grossir dans ma bouche, le lui malaxait les couilles, bien pleines : un régal. Il m'attrapa les cheveux et accéléra les va et viens : je sentis d'épais jus de foutre frappait le fond de ma gorge Putain le con !!! : il libéra ma tête, je pus enfin cracher son sperme : j'étais frustré. Il fallait que de parte à la recherche d'une autre proie. Nous étions isolé derrière un buisson, c'était donc sans compter sur les voyeurs...très vite 3 bites faisaient la queue pour se faire sucer. Mois je voulais me faire défoncer pendant les pipes : après quelques minutes, je me releva doucement, penché vers l'avant sans lâcher les 2 queues que je pompais alternativement. Il n'a pas fallu longtemps pour que deux mains me baissent mon jean : je sentis d'abord un doigt puis plus rien...puis une bonne langue fait le tour de ma ...
«12»