1. Avec ma mère 2


    datte: 31/01/2018, Catégories: Lesbienne, Tabou, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: zebre222, Source: xHamster

    Maintenant que j’avais baisé ma mère, grâce à son ex-petit ami Jacques, je me sentais le plus heureux des mecs. Cet après midi là, nous étions tous deux, seuls à la maison. Elle était partie faire une petite sieste, pendant que moi, dans le bureau de mon père, je traficotais sur l’ordinateur, à la recherche d’histoires de cul ! J’étais tellement absorbé par mes lectures et surtout par les photos, que je ne l’entendis pas arriver et elle me surprit en pleine contemplation d’un couple entrain de baiser.. Mais c’est beau tout ça, me dit-elle à l’oreille !! Je sursautais et fermais rapidement l’écran. Elle se mit à rire et sortit du bureau. Je la regardais s’éloigner en balançant ses fesses exagérément, pas de doute !! Je me précipitais à sa suite et lui touchant une épaule : Yvette, je veux te baiser. Viens vite, je bande fort !! C’est sûr ça ? Et se faisant elle me saisit la bite à pleine main, par-dessus mon boxer. Mais c’est vrai, tu bandes !! Je l’entraînais dans le salon, la fit se mettre sur le canapé, assise. Je pris un pouf et m’installais devant elle, à ses pieds. « Je t’aime, Yvette, je t’aime très fort !! » « Moi aussi mon chéri, je ferai tout ce que tu voudras pour que tu sois heureux !! » Ce n’est tombé dans l’oreille d’un sourd ce qu’elle venait de me dire, aussi je lui dis sèchement : « Bon, d’accord, alors enlève ta culotte, mets-toi nue que je vois tes nichons » Elle s’exécuta immédiatement et se rassit « Ecarte les cuisses que je vois ta chatte » Elle le ...
    fit et plus largement encore que je ne le souhaitais. Je bandais tellement fort que je sentais du sperme couler... Maintenant qu’elle était largement ouverte devant moi, je pouvais admirer tous ces attributs dont se pare une femme. Sur ma demande, de ses deux mains elle écarta les lèvres de son vagin, très largement et je pus voir son trou !! Je lui demandais de se caresser. Ce qu’elle fit de bon coeur. Elle accéléra la cadence d’elle-même et je la sentis prête à jouir, sous mon regard. Je lui ordonnais de cesser un moment, puis d’enfoncer ses doigts dans son vagin et de se masturber. Elle le fit avec deux doigts seulement, je trouvais cela insuffisant et lui dis de mettre les autres aussi. Elle m’obéit sans rien dire. Elle se masturba avec frénésie. Je lui saisis le poignet pour l’arrêter, je ne voulais pas qu’elle jouisse encore. Elle se plaignit, car elle voulait « se finir ». Lui reprenant la main, je la guidais dans sa grotte et lui demandais de l’enfoncer dedans entièrement. Elle protesta un peu, me disant qu’elle était trop étroite pour faire cela. J’insistais fermement, si bien qu’elle essaya de nouveau. Tous ses doigts étaient entrés, mais il y eut difficulté avec la paume de la main. Je me levais et vins l’aider. Je saisis son poignet et poussais très fort. Elle lâcha un petit cri mais j’eus la satisfaction de voir que sa main était entièrement rentrée. Je poussais encore et une partie du poignet suivit. Elle se faisait un « fist »de première. A ma demande elle se ...
«1234»