1. Soirée du réveillon 2014-2015 (épisode 1)


    datte: 31/01/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: couplebelgobelge,

    Coucou les ami(e)s, c'est madame qui écrit aujourd'hui. Nous finissons l'année en vous révélant nos prénoms: Valérie et Frédéric Et pour terminer l'année, voici la belle aventure qui nous est arrivée il y a 2 ans. Frédéric et moi avions été invités à fêter le réveillon avec des amis proches dans une salle des fêtes non loin de chez nous. Quelques jours auparavant je m'étais acheté une magnifique petite robe noire, courte et avec un décolleté outrancier. Je peux me le permettre vu la taille de ma poitrine 85 B (ce n'est pas énorme, mais beaucoup apprécient). Le 31 venu, vêtue de ma petite robe sous laquelle je ne portais qu'un string (à strass également) et des bas autofixants. Pour compléter, c'est une paire d'escarpins noirs à talons de 11 cm que j'ai chaussé. Quand Frédéric m'a vue il m'a demandé en riant si nous allions à une soirée échangiste. De son côté il était plutôt magnifique, un superbe costume gris perle accompagné d'une chemise rose. A mon grand regret,jamais il ne porte de cravate. La seule personne ne consommant jamais d'alcool étant mon amie, c'est elle qui est venue nous chercher. Dans l'auto se trouvaient également son mari (naturellement) et sa fille Magali qui avait fêté ses 18 ans la semaine d'avant. Nous y avions d'ailleurs été conviés et ce fut super. Arrivé à la-dite salle, plusieurs dizaines de convives s'y trouvaient déjà et nous dûmes déambuler plusieurs minutes avant de trouver nos places réservées. Bouteille de champagne pour l'apéritif, ...
    zakouskis, le tout sous fond sonore année 80'. Le repas était simple mais bon, il s'agissait de plateaux de fruits de mer ou brochettes variées. N'ayant pas envie de sentir la marée j'ai opté pour les brochettes qui étaient servies avec des pommes de terre pétées et des crudités. Soirée du 31 oblige, c'est au champagne que nous avons continué. Vers 23 heures les tables furent desservies et le personnel libéra un emplacement destiné à servir de dancefloor. Coup de chance, notre table resta en place à quelques mètres seulement de la piste. La musique commença et les premiers fêtards se mirent à se déhancher, essentiellement des jeunes de moins de 20 ans. Il était 23h55 quand Frédéric nous dit qu'il était grand temps de rejoindre le dancefloor, qu'il tenait à ce que nous y soyons pour le baiser de minuit. Et tous les 4 nous le suivirent en chaloupant nos corps. 5, 4, 3, 2, 1, MINUIT !!!!!!!!!!!!!!! Bisous par ci, bisous par là. Plein de gens que je ne connaissais nullement sont venus m'embrasser en me souhaitant leurs bons voeux. Mais le baiser le plus surprenant fut celui de Magali, elle déposa ses lèvres sur les miennes en me regardant droit dans les yeux. Je reconnais que je fus très embarrassée, pas par le baiser en lui-même, mais par crainte que nos amis l'aie vu. Je les ai cherché du regard et fus rassurée en m'apercevant qu'ils étaient assez loin et bien occupés. Magali continua sa distribution de baisers à tout qui passait, comme si de rien n'était. L'avait-elle fait exprès ou ...
«12»