1. petite chienne (1)


    datte: 01/02/2018, Catégories: Lesbienne, Auteur: dreamx, Source: Xstory

    Coucou tout le monde, je me présente, je m’appelle Julie mais tout le monde m’appelle juju. Je fais un mètre soixante-quatre pour cinquante kilos tout rond, je fais un petit 95C et je suis seule parce que je n’ai pas encore trouvé de personne qui accepte mon orientation car oui, je suis lesbienne. Je vais à un petit lycée près de chez moi, je suis en terminale et plutôt bonne élève et je suis délégué de la classe. Aujourd’hui dès mon arrivée je suis appelée chez le bureau de la proviseure. -mademoiselle Prestini Julie, j’ai une mission à vous confier : aujourd’hui arrive dans notre établissement une nouvelle élève. Je compte sur vous pour lui faire un bon accueil et la présenter à toute la classe. Je vous en prie entrez, Cécilia. Et entre une magnifique fille, légèrement plus petite en taille et en forme, mais je me dis que si j’étais un homme, je ne sais pas comment je pourrais résister à l’envie de l’embrasser, elle est véritablement magnifique, avec des cheveux d’un brun profond, coiffée avec un chignon super. -tu viens Cécilia, on nous attend en cours de français, je te donnerai tes livres à la pause d’après. Nous sortons du bureau mais une fois dans le couloir, dès que la porte se ferme, elle m’attrape la main et met son visage à deux centimètres du mien. Pendant un court instant je manque de succomber à la tentation de mordre ses lèvres, mais à la place c’est elle qui se met à parler. -dis ! Tu ne serais pas en train de fantasmer sur moi là, par hasard ? Un peu ...
    surprise de sa question et répondant à mon instinct je n’arrive pas à me contrôler et lui répond sans détour. -oui carrément tu m’excites beaucoup mais c’est parce que -oui, j’ai deviné, moi aussi j’aime les femmes et je peux te dire qu’entre le moment où je t’ai vu et maintenant, j’ai déjà la culotte trempée. Elle m’adresse un grand sourire et m’embrasse sans que je n’ai eu le temps de réagir. Toujours pétrifiée par ce qui ce vient de passer, je reste sur place ma bouche ouverte. Je ne reviens pas du sans-gêne de cette fille totalement dévergondée. Elle est déjà au bout du couloir et m’attend en me demandant de me dépêcher. Non mais oh, c’est moi la déléguée ici, je ne permettrai pas qu’une fille, aussi excitante soit elle, prenne le contrôle de ce lycée. Nous arrivons en classe, je la présente, et déjà je vois ces porcs de garçons se mettre à baver devant elle. Dans ma tête j’aimerais les prévenir que c’est chasse gardée et qu’elle m’appartient. Mais nous allons nous asseoir et pour prévenir de toute concurrence, je me débrouille pour qu’elle soit à côté de moi. Pendant l’heure, la prof demande que je lise un texte. Je me lance et quand soudain Cecilia me pince les fesses, je suis un peu distraite et bafouille. Immédiatement je me fais rappeler que l’on est noté sur notre lecture et que si je ne me concentre pas un peu je vais avoir un zéro. Plus doucement je reprends ma lecture mais elle vient caresser ma cuisse, puis elle remonte tout doucement vers mon minou. C’est la première ...
«1234»