1. Souvenirs d'une autre vie (5)


    datte: 02/02/2018, Catégories: Inceste, Auteur: Charline88,

    Les portes du bonheur Yohann aussi suit son instinct et sa nouvelle amie Maryse Je n’en reviens pas. En moins de trois mois, ma vie a basculé complètement. Moi si réservée, si solitaire depuis le départ de Pierre, je suis devenue une véritable salope. Il y a eu mon propre fils avec qui à deux reprises j’ai couché puis Pauline et son fameux Moïse, et maintenant Sylvain. Pour ce dernier cependant je ressens quelque chose d’indéfinissable. Je n’ai pas eu beaucoup d’expérience dans ma vie, mais je sais reconnaître les pincements au cœur. Je crois je me sens attirée par lui et quelque part amoureuse. Mes deux faux pas avec Yohann me pèsent quand même sur la conscience, je me demande comment il va prendre mon histoire, enfin le début de cette amourette, ébauche de liaison qui s’installe dans ma vie. Si Sylvain est venu chez moi, je lui ai rendu visite également à plusieurs reprises et c’est toujours avec une frénésie sans nom que nous avons refait l’amour. Cet homme est doux, il a des gestes, des paroles qui ne sont pas sans me rappeler, les tiennes mon pauvre Pierre. Là encore, il va falloir que je perde cette habitude de faire comme si tu étais toujours là. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime faire l’amour avec cet homme. Il n’est pas surdoué, pas non plus vulgaire. Il prend son temps et a une patience d’ange avec moi. Il sait pourtant tellement bien m’amener là où il le veut, que je me sens parfaitement à l’aise en sa compagnie. Dire que le premier soir je l’avais éconduit, ...
    quelle gourde, pire, pour un peu je serais passée à côté d’une belle histoire. J’ai revu aussi Pauline et son copain la presse pour que nous renouions le dialogue de notre dernière rencontre. Mais je suis plutôt réticente sur ce plan. Non pas que cette façon de faire l’amour m’ait déplu, loin de là ! Mais bon, je ne veux en aucun cas courir deux lièvres à la fois. C’est aussi pour cette raison que je veux faire absolument le point, avec mon fils lors de son prochain retour. Le message qui m’annonçait son arrivée pour le week-end me laissait entendre qu’il ne viendrait pas seul. Sans doute que son ami Jean-Baptiste va aussi être à la maison. Ce gamin, je l’ai vu aussi grandir, et je dois avouer que je l’aime beaucoup également. Ce vendredi matin, le ciel est avec nous ! Pas un nuage, une couleur qui déteint sur l’eau, une belle journée s’annonce donc. J’ai fait les courses, et comme tout est, comme d’habitude, prêt pour la rentrée de mon fils. Je suis sur la terrasse et je me fais bronzer. Sylvain a appelé, mais il a parfaitement compris que je voulais profiter de mon gamin, lui expliquer ce qui arrive, être claire en quelque sorte. Alors il sait que nous ne nous reverrons que lundi en fin de journée. Contrairement à lui qui semble avoir pris cela d’une manière philosophique, j’ai du mal de me dire que je ne ferai pas l’amour de toute la fin de semaine. On retrouve vite des envies et des automatismes dans ce genre de sport. Attention ma petite Maryse ! Tu vas tomber de haut si ...
«1234...16»