1. Jeu dangereux


    datte: 03/02/2018, Catégories: fh, cocus, Oral, mélo, amiamour, cocucont, Auteur: Séraphin,

    Mardi soir — Je voudrais que Bruno s’en aille. Ils viennent de faire l’amour. Carine, la tête posée sur l’épaule de son mari, a lancé un pavé dans la mare. Elle attend sa réaction. Marc, tout en caressant la belle chevelure de sa femme, prend son temps pour répondre. — Pourquoi me demandes-tu ça ? Tu sais comme moi qu’il traverse une période difficile. Il va partir, mais laisse-lui le temps de reprendre pied. Je comprends que tu en aies assez, mais il fait tout ce qu’il peut pour être discret. Reconnais-le !— Marc, ça fait plus de deux mois que nous l’hébergeons. Il commence juste à se chercher un logement Avec la pénurie actuelle et l’énergie qu’il dépense à prospecter, nous l’avons sur le dos pour encore au moins trois mois supplémentaires— Tu connais sa situation. Il ne se remet pas du départ de Martine, des conditions dans lesquelles elle est partie. Son licenciement n’a pas arrangé les choses. Quand j’étais dans la panade, il m’a sorti d’affaire. Je lui dois bien ça.— Je sais tout ça. Il fait tout pour nous, pour nous aider, les courses, la cuisine, plutôt bien d’ailleurs, la vaisselle, le ménage, la lessive Une véritable employée de maison. Et puis ça me gêne qu’il touche à notre linge, à mes petites culottes— Ce genre de détails, je pense que l’on peut les régler en discutant avec lui, il est suffisamment intelligent pour comprendre. Autre chose ?— Oui, je je n’aime pas la façon qu’il a de me regarder C’est difficile à expliquer mais il me met mal à l’aise Observe-le ...
    quand je suis occupée et tu comprendras— Tu veux dire qu’il te mate en douce, le petit coquin ! Tu es si jolie à reluquer !— On dirait que ça t’excite, tu bandes à nouveau, mais moi, ça ne m’amuse pas. Elle lui tourne le dos et le repousse quand il veut se rapprocher. Carine dort depuis un moment. Marc repense à leur conversation. Il se doit de le reconnaître, le fait que Bruno s’intéresse à sa femme ne lui déplaît pas. Il a confiance en Carine. Si elle avait dû le tromper, il y a longtemps que ce serait fait. De plus, il le sait, Bruno ne lui plait pas. Il n’a pas le physique ni l’âme d’un séducteur. Il est tout simplement en manque d’affection féminine et, d’une certaine façon, c’est signe qu’il est en train de faire une croix sur sa Martine tant aimée. Mercredi soir Marc surveille discrètement Bruno mais il ne remarque rien de particulier. Il en est presque déçu. Carine n’apprécie pas la réaction de son mari. Elle aurait aimé qu’il la comprenne, qu’il se montre plus « viril », plus macho. C’est comme s’il ne croyait plus en sa féminité, son pouvoir de séduction. Elle en est profondément blessée, presque humiliée. Jusqu’où laisserait-il faire Bruno avant d’intervenir ? Bruno, quant à lui, a constaté quelques dissensions dans le couple. Il se doute que sa présence prolongée est source de conflits entre les époux. Il sait qu’il est temps pour lui de partir, mais il n’en a pas les moyens pour le moment. Quant à Carine, elle ne l’apprécie guère bien qu’ils se connaissent depuis ...
«1234...7»