1. Double amour pour sa maman (3)


    datte: 04/02/2018, Catégories: Inceste, Auteur: vivamour, Source: Xstory

    Après m’avoir dit que j’étais son amant préféré, ma mère se leva et enfila un jogging, elle me regarda avec des yeux d’amour et me dit : - Mon chéri, j’ai bien réfléchi et il y a des décisions à prendre, je t’en parlerai après avoir vu mon mari. Reste au lit et garde bien ta grosse, longue et bonne queue au chaud, je m’en occuperai en revenant. - Rien de grave dans tes décisions maman chérie ? - Oui et non à la fois mais on en parlera tout à l’heure. Il faut que je vous présente ma mère, enceinte de moi à l’âge de 14 ans et demi, marié à 18 ans avec le bras droit de mon grand-père et ce dernier est décédé il y a cinq ans environ, laissant sa fortune ainsi que sa société, composée de trois usines, fabrication de pièces pour les voitures. Ma mère est devenue la PDG et son mari est resté le D.G. de ce fait croyant devenir le PDG, il a mal pris cette situation alors que ma mère lui a laissé les pleins pouvoirs. C’est depuis le jour où le notaire a ouvert le testament que mon beau-père est devenu aigri, plus ou moins alcoolo enfin plutôt plus que moins, et surtout c’est qu’il a commencé à taper sur ma mère lorsqu’il était bien éméché par l’alcool. J’ai su qu’il tapait ma mère que seulement l’an passé. Ma chère maman, 32 ans est une femme d’environ 1.72m, le poids je l’ignore mais à voir son corps qui me semble-t-il est parfait et avec une paire de seins qui feraient bander un eunuque. Quant à moi, un mètre quatre-vingt-deux, bien bâti d’après les filles de la fac, sportif, rugby ...
    et muscu, 18 ans et parait-il doué aux études et enfin je trouve que j’ai un très gros sexe qui parfois me met dans de drôle de situation. Ma mère sortie de la chambre, je pensais toujours à notre soirée et à notre réveille, je n’avais qu’une envie, c’était que cette situation dure toujours enfin le plus longtemps possible, c’est vrai que j’aimais terriblement ma mère comme mère mais surtout comme amante, je me posais la question toute simple : Comment un fils peut-il devenir amoureux de sa mère qu’est-ce qui se passe dans la tête pour avoir envie de lui faire l’amour ? Toutes ces questions restaient sans réponses. Je revoyais ses seins, ses fesses, je ressentais malgré son absence, la douceur de sa peau, la chaleur de son corps et le goût de sa cyprine. Voyant que je recommençais à bander, je suis parti prendre une douche. Lorsque je suis revenu dans ma chambre, je n’entendais plus aucun bruit dans la maison sauf la douche de la chambre de ma mère. Profitant de ce laps de temps libre, j’ai regardé mes messages sur mon portable, mon meilleur ami Luc me confirmait son invitation pour le début de l’après-midi, ensuite j’ai enfilé un boxer et n’entendant plus la douche je me suis rendu dans la chambre de Laureen. Elle était nue allongée sur son lit, les bras pliés sous sa tête, ce qui faisait remonter ses seins, je n’avais qu’une envie, c’était de les caresser, de les mordre. - Je t’attendais mon chéri car même si je suis toute nue devant toi, il faut que nous parlions, viens ...
«123»