1. A la pompe à essence 2


    datte: 04/02/2018, Catégories: Anal, Partouze, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: Lechat8,

    Dans ma dernière histoire,(http://xhamster.com/user/Lechat8/posts/413189.html ) je vous ai parlé de Malika et de sa nièce Samia à la station d'essence. Malika m'avait dit que son ordinateur allait à nouveau planter et qu'elle aurait besoin à nouveau de mon aide pour le remettre en route. Donc quelques jours après ma première rencontre avec elle, je me retrouve en milieu de matinée à la station d'essence. Samia est à la caisse. On se fait la bise et je lui demande où est sa tante, Malika. Elle me répond qu'elle est dans le « bureau » et qu'elle galère avec son ordinateur. Je lui demande, par précaution, si elle est seule et elle me répond qu'elle est avec l'agent qui fait la maintenance de sa bécane mais qu'elle n'en n'a plus pour longtemps. Le temps de parler avec Samia et voilà qu'un jeune homme d'une vingtaine d'années sort du bureau, les cheveux en bataille, la cravate de travers et passablement rouge. Je le salue poliment et il s'en va, comme gêné. Il ne sait pas que... je sais ce qui se passe dans ce bureau quand un homme et une femme s'y retrouvent (ou deux femmes d'ailleurs, ou deux hommes, pourquoi pas?). Une minute après, Malika sort du bureau. Elle aussi a l'air un peu essoufflée et malgré une main passée dans ses cheveux courts, ils sont ébouriffés. Elle me voit, vient me faire la bise. Je lui demande si son ordinateur va bien et elle me répond : « Oui, l'agent qui fait la maintenance vient de passer mais il me semble qu'il « rame » pas mal. J'aimerais bien que ...
    Samia aille voir avec toi pourquoi il reste lent ». Je lui réponds : « Pas de problème, je peux faire ça maintenant si tu veux ». Et sur ce, Samia laisse la caisse à sa tante et se dirige vers le bureau en chaloupant dans son jeans serré qui moule son cul. Je la suis et referme la porte du mini bureau. D'emblée, je lui dis : « Qu'est-ce qu'il a alors, cet ordinateur ? ». Elle se penche vers l'écran et elle me dit : « Il rame, il est trop lent ! » et elle prend la souris en main pour me montrer le problème. Je mets ma main sur la sienne en même temps que je me colle à son gros cul. On manipule la souris un peu dans tous les sens pendant que moi, j'en suis carrément à me branler sur son cul en montant et en descendant sur ses fesses avec ma queue. Elle me rend mes coups de bite en collant un peu plus ses fesses contre ma bite et en allant la chercher. Je n'y tiens plus et de ma main libre, je me mets à lui caresser les seins qui sont volumineux et fermes. Sous son tee-shirt, je sens ses pointes devenir dures et je les pince délicatement entre le pouce et l'index. Soudain, elle se retourne et m'embrasse à pleine bouche. Et c'est le point de départ de nos réjouissances. Elle s'installe à nouveau sur le bureau et je commence à lui lécher la chatte. A la différence de la dernière fois, un peu de poils a poussé, des poils noirs et bien drus qui excitent ma bouche lorsque je la lèche. Sa connasse dégorge toujours autant de mouille, bien épaisse et j'ai autant de plaisir que la dernière ...
«1234»